Inde: 6 morts après l'assaut de la police contre l'ashram d'un gourou

Barwala (Inde) - La police indienne a retrouvé cinq corps mercredi après avoir pris d'assaut une institution animée par un gourou recherché par la justice dans le nord de l'Inde où plusieurs milliers de personnes sont toujours retenues, a annoncé un responsable policier.

Les corps de quatre femmes, mortes dans des circonstances indéterminées, ont été retrouvés dans l'enceinte de cet ashram et un enfant de 18 mois semble avoir succombé de mort naturelle, a dit le directeur général de la police, SN Vashist.

Une sixième personne, une femme également adepte du gourou, souffrant de problèmes cardiaques, est décédée après son transfert à l'hôpital, a-t-il poursuivi. Tous les corps ont été emmenés à l'hôpital où ils vont subir une autopsie pour connaître les causes exactes de ces décès.

La police continuait mercredi de chercher Rampal Maharaj, 63 ans, qu'elle pense toujours caché sur le site de 4,8 hectares de l'ashram.

Le gourou a refusé de répondre à plusieurs convocations de la justice qui l'accuse en particulier de complot en vue d'un meurtre, provocation d'émeute et outrage à la justice, selon l'agence Press Trust of India.

Pendant la nuit de mardi à mercredi, nombre des personnes se trouvant à l'intérieur ont fui les lieux, certains déclarant qu'elles avaient été retenues contre leur gré.

Nous avons déjà sauvé 10.000 vies et environ 5.000 personnes sont toujours à l'intérieur. Nous allons leur sauver la vie et arrêter l'homme recherché, a dit Vashisht.

Selon la police, certains ont été utilisés comme boucliers humains pour protéger le gourou.

Les gens qui ont quitté l'ashram ont dit pour la plupart qu'ils avaient été retenus contre leur volonté comme un bouclier pour le gourou en cas d'action de la police, a dit un autre responsable de la police, Jashandeep Singh, à l'AFP depuis l'extérieur de l'ashram.

Le gourou est accusé d'avoir ordonné à ses adeptes de tirer contre des habitants d'un village lors de heurts en 2006 qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

(©AFP / 19 novembre 2014 11h35)