Inficon dépasse toutes les attentes au 1er trimestre, records attendus en 2017

(synthèse avec cours de clôture)

Bad Ragaz (awp) - Inficon a entamé l'exercice 2017 par un premier trimestre tonitruant dont les chiffres ont clairement décoiffé les attentes des analystes. La bonne dynamique dont profite l'importante division Semi & Vacuum Coating a très grandement contribué à ce résultat. Le fabricant de composants électroniques et d'instruments de mesure ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et prévoit de battre des records sur l'année.

Le bénéfice net a quasiment doublé par rapport à la même période en 2016 à 13 mio USD, indique vendredi l'entreprise saint-galloise dans un communiqué. Le résultat d'exploitation a été plus que multiplié par deux à 17,8 mio USD, la marge afférente a gagné 8 points de pourcentage, s'inscrivant à 20,1%.

Le chiffre d'affaires a progressé de 27% à 88,5 mio USD sur un an. En excluant les effets de change et les acquisitions, la croissance est de 26,5%, précise le communiqué.

Les résultats s'inscrivent clairement au-delà des espérances du consensus. Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 82,7 mio, un Ebit de 15,3 mio et un bénéfice net de 12,1 mio USD.

La société a maintenu ses prévisions pour l'année en cours. Elle cible des ventes de plus de 320 mio USD et la marge Ebit devrait dépasser les 17%.

LES DIODES EN VOGUE

La division Semi & Vacuum Coating, la plus grande, a particulièrement contribué à la bonne performance. Les ventes ont enregistré une hausse de 73,8% à 40,5 mio USD. Sur le marché des semi-conducteurs, le groupe a profité d'une solide demande pour les produits finis et d'investissements dans les capacités de production.

En ce qui concerne les applications de revêtement sous vide industriel, les ventes sont portées par le renforcement des capacités pour les unités de productions de diodes électroluminescentes organiques (OLED) en Asie.

Dans la division Refrigeration, Air Conditioning & Automotive, les ventes ont progressé de 5,7% à 18,4 mio, soutenues par l'industrie automobile et la production de véhicules électriques.

General Vacuum a vu son chiffre d'affaires progresser de 8,0% à 24,4 mio sur un an, reflétant une tendance plus positive, également en Europe. A l'inverse les ventes du segment Security & Energy se sont repliées de 17,2% à 5,3 mio, les commandes publiques jouent un rôle déterminant dans ce secteur et elles sont difficiles à prévoir, précise le communiqué.

RECORDS POUR LES VENTES ET LE BÉNÉFICE

La tendance positive devrait se poursuivre sur le reste de l'année. "En 2017, nous allons atteindre un chiffre d'affaires et un bénéfice records", assure le directeur général (CEO) Lukas Winkler. Ce dernier n'exclut pas des acquisitions. Une tentative a récemment échoué en raison d'un prix trop élevé, ce qui affaiblit cependant les probabilités de reprise à court terme.

La division Semi & Vacuum Coating devrait continuer de bénéficier d'une conjoncture favorable. "Le boom de la technologie OLED devrait se poursuivre jusqu'en 2018". Dans le domaine de la communication mobile, la demande reste élevée et une reprise se dessine dans l'énergie solaire.

Les division Refrigeration, Air Conditioning & Automotive et General Vacuum devraient également voir leurs ventes progresser, un peu plus fortement dans la première. L'industrie automobile, frappée par des réglementations plus strictes, a en effet besoin de plus d'instruments de mesures. L'essor des véhicules électriques ouvre également des opportunités pour Inficon et ses technologies de batteries.

Le directeur est un peu moins confiant en ce qui concerne le segment Security & Energy. L'année risque d'être difficile dans ce secteur, les signaux étant plutôt mitigés. Les aléas géopolitiques rendent les pronostics délicats. Le démarrage timide dans l'année s'explique avant tout par des commandes en repli de la part de l'administration américaine.

L'ensemble des analystes louent la performance du groupe basé à Bad Ragaz et lui promettent des lendemains qui chantent.

Malgré de bons chiffres et des perspectives réjouissantes, les investisseurs ont boudé l'action Inficon, qui a terminé en baisse de 7,2% à 500,00 CHF à la Bourse, dans un SPI en recul de 0,06%.

fr/ol/jh

(AWP / 21.04.2017 17h45)

News les plus lues