Irak: le Parlement limoge un gouverneur favorable au référendum kurde (officiel)

Bagdad - Le Parlement irakien a annoncé jeudi avoir limogé le gouverneur de la région disputée de Kirkouk qui a décidé d'organiser, contre l'avis de Bagdad, le référendum kurde d'indépendance dans sa province.

Fin août, le gouverneur kurde Najm Eddine Karim annonçait qu'il organiserait le consultation dans sa riche province pétrolière, rattachée au gouvernement de Bagdad mais qu'Erbil revendique.

Jeudi, le président du Parlement irakien, Salim al-Joubouri, inscrivait son limogeage à l'ordre du jour de l'assemblée après avoir "reçu une lettre du bureau du Premier ministre" Haider al-Abadi.

Les 173 députés présents ont voté à l'unanimité le limogeage du gouverneur, en l'absence des députés kurdes qui pour la deuxième fois cette semaine se sont retirés de l'assemblée après des votes hostiles au référendum.

Mardi, le Parlement à Bagdad avait voté contre sa tenue au Kurdistan irakien, la jugeant contraire à la Constitution et "dangereuse pour l'unité de l'Irak".

La riche province pétrolière de Kirkouk, où coexistent de nombreuses communautés, notamment arabes, kurdes et turkmènes, fait partie des zones dites "disputées", rattachées à Bagdad mais que le gouvernement local d'Erbil revendique.


(©AFP / 14 septembre 2017 13h13)
News les plus lues