Israël: Netanyahu appelle les pays étrangers à sanctionner le Hezbollah

Jérusalem - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a emmené jeudi des diplomates basés en Israël à la frontière entre son pays et le Liban pour leur montrer les tunnels souterrains du Hezbollah, les appelant à sanctionner le mouvement chiite libanais ennemi de l'Etat hébreu.

"J'ai dit aux ambassadeurs qu'ils devraient condamner sans équivoque cette agression par l'Iran, le Hezbollah et le Hamas, et bien sûr intensifier les sanctions contre ces éléments", a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué.

Plus tard dans la journée, M. Netanyahu a également affirmé qu'Israël ne détruit pas seulement la menace des tunnels mais aussi celle des roquettes.

Félicitant des membres du service secret israélien, le Mossad, durant une cérémonie, le Premier ministre a affirmé que le Hezbollah "n'a que quelques dizaines de missiles au lieu des milliers qu'il avait planifié de posséder", selon un communiqué de son bureau.

Israël a annoncé mardi avoir découvert des tunnels du Hezbollah, son ennemi juré soutenu par l'Iran, infiltrant son territoire depuis le Liban, et a lancé une opération pour les détruire.

Mercredi, M. Netanyahu a demandé par téléphone au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, que l'ONU condamne la "violation de la souveraineté israélienne" par le Hezbollah, selon le compte Twitter des services du Premier ministre.

Jeudi, il a affirmé que le Hezbollah, comme le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, agissait pour le compte de leur protecteur, l'Iran.

"Quiconque nous attaque verra couler son propre sang", a-t-il dit. "Le Hezbollah le sait et le Hamas le sait aussi."

L'armée israélienne a affirmé qu'un des tunnels détectés partait d'une maison dans le village libanais de Kfar Kila, courant sur 40 m en territoire israélien, ajoutant travailler à sa "neutralisation".

(©AFP / 06 décembre 2018 17h45)
News les plus lues