Jeux mobile: le studio Oh BiBi lève 21 M USD pour marcher sur les pas de "Fortnite"

Paris - Le studio français de jeux vidéo mobile Oh BiBi a annoncé jeudi avoir levé 21 millions de dollars et veut marcher sur les pas du succès mondial de "Fortnite" en lançant son nouveau jeu de tir "FRAG".

Ces financements ont été injectés par Atomico, un fonds britannique d'investissement dans la technologie qui avait notamment misé sur Supercell et Rovio, deux poids lourds des jeux mobile, et par le fonds coréen Korelya Capital.

Oh BiBi se donne pour mission de créer des jeux mobiles amusants et accessibles en s'inspirant des plus gros jeux consoles et PC afin d'attirer une audience la plus grande possible.

La jeune pousse fondée par deux anciens de Gameloft, Stanislas Dewavrin et Martial Valery, revendique pour son jeu de course mobile SUP plus de 30 millions de joueurs.

"Notre ambition est de créer des jeux comme +Candy Crush+ ou +Clash of Clans+ qui impriment leur marque sur la société", explique à l'AFP Martial Valery.

Oh BiBi, déjà rentable, se fixe pour objectif d'atteindre un milliard de dollars de revenus cumulés pour ses jeux grâce aux achats des joueurs dans ses applications et à la publicité.

Oh BiBi commence la phase de test pour son prochain projet, le jeu de tir multijoueur "FRAG", semblable à une compétition de "sport virtuel" dans un univers ludique et coloré. Il devrait être lancé début 2019.

Les fonds levés auprès d'Atomico et Korelya devraient lui permettre d'étoffer son équipe parisienne, qui doit passer d'une vingtaine à une quarantaine de collaborateurs, et d'assurer le lancement marketing de "FRAG".

lgo/spe/az

GAMELOFT

ROVIO

(©AFP / 28 juin 2018 11h20)