L'Italie vulnérable à la hausse des taux d'intérêt (FMI)

Copenhague - Le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu jeudi que les pays "aux fondamentaux macroéconomiques plus fragiles" sont davantage exposés au risque d'un relèvement des taux d'intérêt pesant sur le cours des devises, y compris l'Italie et la Turquie.

Evoquant les taux d'emprunt italiens, à leur plus "haut niveau depuis quatre ans", le FMI précise qu'une "contagion provoquée par de futures tensions pourrait être significative, en particulier pour les économies aux fondamentaux macroéconomiques plus fragiles et aux marges de manoeuvre budgétaires réduites".

L'Italie est sous forte pression: la Commission européenne a rejeté le 23 octobre le budget italien et a donné à la coalition populiste au pouvoir à Rome jusqu'au 13 novembre pour le modifier, sous peine de s'exposer à une "procédure pour déficit excessif".

L'exécutif européen reproche à la coalition italienne d'avoir bâti son budget 2019 sur une prévision de croissance très optimiste de 1,5%, contre 1% pour le FMI et 1,2% pour la Commission.

Or si la croissance est plus faible que prévu, le déficit risque d'être encore plus important, ce qui alourdira un peu plus l'énorme dette italienne (131% de son PIB).

Pour l'Italie, mais aussi la Turquie souligne le FMI, priorité devrait être donnée à des "mesures qui réduisent les déficits budgétaires en vue d'atteindre leur objectif de moyen terme et de faire diminuer la dette".

Mercredi, le rendement des taux d'emprunt italiens à 10 ans de l'Italie avait nettement reculé par rapport à la veille, mais il est de nouveau reparti à la hausse jeudi.

(©AFP / 08 novembre 2018 18h10)
News les plus lues