L'Otan invite la Macédoine à démarrer des négociations d'adhésion

Bruxelles - L'Otan a invité mercredi la Macédoine à ouvrir des négociations pour intégrer l'Alliance atlantique après l'accord avec la Grèce sur le nom du pays.

"La porte de l'Otan est et restera ouverte. Nous sommes convenus d'inviter le gouvernement de Skopje à commencer des discussions d'adhésion", a expliqué M. Stoltenberg lors d'une conférence de presse pendant un sommet de l'Alliance à Bruxelles.

"Une fois que toutes les procédures nationales auront été terminées pour finaliser l'accord sur le nom, le pays rejoindra l'Otan en tant que 30e membre", a-t-il précisé.

L'adhésion à l'Otan doit être approuvée à l'unanimité par les 29 Etats membres.

Le 17 juin, la Macédoine et la Grèce ont signé un accord historique pour rebaptiser l'actuelle ex-République yougoslave de Macédoine (ARYM) en "Macédoine du Nord", lui dégageant la voie vers l'UE et l'OTAN.

Mais un référendum est prévu en Macédoine sur cet accord, probablement fin septembre. Toutefois, le résultat du référendum reste incertain car l'opposition de droite nationaliste en Macédoine, hostile à tout compromis avec Athènes, devrait appeler à voter "non" au référendum.

En cas d'un résultat positif au référendum, une révision constitutionnelle devra encore être validée par le Parlement, mais à la majorité des deux tiers.

L'Union européenne, de son côté, a décidé fin juin que les négociations d'adhésion ne commenceraient pas avant juin 2019, décision assortie de nombreuses conditions à la suite de réserves françaises et néerlandaises.

Depuis l'indépendance de Skopje en 1991, la Grèce s'opposait à ce que le pays garde le nom de Macédoine, discernant des visées territoriales sur sa province septentrionale du même nom, berceau de l'empire d'Alexandre le Grand.

(©AFP / 11 juillet 2018 17h03)
News les plus lues