L'assureur italien Generali renonce à investir dans l'industrie du charbon

Rome - L'assureur italien Generali a annoncé vendredi qu'il renonçait à son tour à investir dans des entreprises liées à l'industrie du charbon et à contracter de nouveaux contrats d'assurance dans ce secteur, à la grande satisfaction des défenseurs de l'environnement.

Suite à l'adoption de sa première "stratégie du groupe concernant le changement climatique" en février, Generali a rendu publique vendredi une série de mesures concrètes.

Le troisième assureur européen a ainsi décidé "d'exclure tout nouvel investissement dans les activités liées au secteur du charbon" et s'est engagé "à ne plus assurer aucun nouveau client dans le secteur du charbon et aucune nouvelle construction".

Il va également supprimer progressivement, d'ici avril 2019, son exposition au secteur qui s'élève aujourd'hui à 2 milliards d'euros, tout en investissant parallèlement "3,5 milliards d'euros d'ici 2020" dans les secteurs de l'économie verte et durable.

Pour Generali, les sociétés visées sont celles qui réalisent plus de 30% de leur chiffre d'affaires dans l'industrie du charbon, celles dont plus de 30% de l'énergie produite provient du charbon et celles qui produisent plus de 20 millions de tonnes de charbon par an.

L'association de protection de l'environnement, Greenpeace Italy, a aussitôt salué cette décision comme "un signal important". Un mouvement également salué par les ONG Unfriend Coal et Re:Common.

"Avec sa nouvelle politique d'exclusion du charbon, Generali a envoyé un signal important: il devient impossible d'assurer le charbon, qui doit s'effacer pour faire place à une transition énergétique urgente vers une énergie 100% renouvelable", a déclaré Luca Iacoboni, membre de l'ONG.

Generali suit les autres grands assureurs européens Allianz, Axa et Zurich, qui ont tous annoncé une réduction de leur exposition à ce secteur.

Greenpeace, Unfriend Coal et Re:Common ont appelé les autres assureurs au niveau mondial à suivre leur exemple, en réduisant et excluant les investissements et assurances pour les industries liées au charbon.

ljm/cco/evs

ASSICURAZIONI GENERALI

ALLIANZ

AXA

(©AFP / 09 novembre 2018 12h13)
News les plus lues