L'embellie se poursuit pour les PME industrielles (baromètre UBS)

Zurich (awp) - Le baromètre UBS des petites et moyennes entreprises (PME) industrielles a grimpé de 0,64 à 0,75 point de juillet à octobre. Une augmentation du niveau de production par rapport au mois précédent y a tout particulièrement contribué, tout comme l'espoir d'une production future plus élevée, annonce jeudi le compte-rendu périodique de la banque aux trois clés.

Pour les grandes entreprises du secteur, le baromètre a progressé de 0,41 à 0,54 point. "Les PME s'en tirent mieux que les grandes entreprises", fait remarquer UBS.

Les deux baromètres se situent par ailleurs au-dessus de leur moyenne à long terme. En revanche, la situation des prestataires de services s'est légèrement assombrie, détaille le communiqué.

Les entrées de commandes par rapport à l'année précédente et les carnets de commandes par rapport au mois précédent ont pesé sur le baromètre des grandes entreprises. Ce dernier a été soutenu par le niveau de production qui a progressé, de même que les prévisions faisant état d'une hausse des entrées de commandes dans les trois prochains mois. Le niveau de production plus élevé a également dopé le baromètre.

A la différence des entreprises industrielles, les prestataires de services ont enregistré une légère dégradation de leur situation économique, suite surtout à une baisse de la demande. En octobre, on n'observait pas de différence notable entre les PME et les grandes entreprises dans ce segment.

Les prestataires de services prévoient toujours une baisse des prix dans les trois prochains mois. Et les grandes entreprises sont plus pessimistes que les PME en ce qui concerne l'évolution des prix.

En outre, la situation des détaillants s'est détendue en octobre. Pour la première fois depuis le milieu de l'année 2014, les PME ont à nouveau jugé leur situation économique satisfaisante. La tendance à la hausse s'est également poursuivie dans les grandes entreprises.

"C'est la première fois depuis l'abandon du seuil de change qu'elles qualifient leur situation économique de bonne", souligne le communiqué.

lk/jh

(AWP / 07.12.2017 09h00)
News les plus lues