L'euro baisse face au dollar après la Fed

Londres (awp/afp) - L'euro, toujours pénalisé par la querelle autour du budget italien, poursuivait sa baisse face au dollar vendredi, alors que ce dernier est sorti renforcé de la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Vers 10H00 GMT (11H00 HEC), l'euro valait 1,1341 dollar, contre 1,1363 jeudi vers 22H00 GMT.

Jeudi, la Banque centrale américaine (Fed) a maintenu ses taux d'intérêt en l'état, comme attendu, mais a promis de nouvelles hausses dans le futur.

"La Fed a confirmé que l'économie américaine était forte et robuste", a réagi Naeem Aslam, analyste pour Think Markets, alors que les observateurs s'attendent majoritairement à un relèvement du taux d'intérêt, qui rend le dollar plus rémunérateur et attractif pour les cambistes, en décembre - le quatrième cette année.

Toutefois, la Banque centrale a également signalé que les investissements des entreprises avaient marqué le pas après leur augmentation rapide en début d'année.

Mais, "clairement, certains participants au marché s'étaient attendus à des mots beaucoup plus prudents", ont souligné les analystes de Commerzbank pour expliquer la hausse du dollar.

Selon eux, ces attentes prudentes peuvent s'expliquer par la prise de contrôle de la Chambre des représentants par les démocrates cette semaine, synonyme d'un statu quo fiscal, alors qu'un maintien dans le giron des républicains aurait pu se traduire par de nouvelles baisses de taxes et une accélération de l'inflation.

Du côté de la devise européenne, "le risque italien devient chaque jour plus bruyant", a expliqué Stephen Innes, analyste pour Oanda, qui juge que "l'euro est dorénavant à une intersection délicate".

Dans ses prévisions d'automne publiées jeudi, la Commission européenne a estimé que le déficit de l'Italie atteindra 2,9% de son produit intérieur brut (PIB) l'an prochain, puis 3,1% en 2020, soit bien au-delà des prévisions de Rome, qui table sur 2,4% en 2019 et 2,1% l'année suivante.

"Nos projections diffèrent quelque peu de celles du gouvernement" italien, a euphémisé le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, en conférence de presse.

"Les prévisions de la Commission (...) découlent d'une analyse non attentive et partielle" du budget italien, lui a répondu dans la foulée le ministre italien des Finances, Giovanni Tria, accusant Bruxelles de "défaillance technique".

L'Italie a jusqu'au 13 novembre pour présenter un budget révisé à l'UE, sans quoi elle s'expose à l'ouverture d'une "procédure pour déficit excessif".

Vers 10H00 GMT, l'euro perdait du terrain face à la devise japonaise, à 129,15 yens pour un euro, contre 129,61 jeudi à 22H00 GMT.

Le dollar baissait légèrement face au yen, à 113,87 yens pour un dollar vendredi contre 114,07 jeudi soir.

Le franc suisse restait lui quasi stable par rapport à l'euro à 1,1430 franc suisse pour un euro, contre 1,1431 jeudi soir. Il baissait en revanche face au dollar à 1,0077 franc suisse pour un dollar contre 1,0059 la veille.

L'once d'or valait 1.220,80 dollars, contre 1.223,99 dollars jeudi à 22H00 GMT.

La monnaie chinoise s'échangeait à 6,9474 yuans pour un dollar vendredi contre 6,9345 yuans jeudi vers 15H30 GMT.

Enfin, le bitcoin se monnayait à 6.353,56 dollars, contre 6.419,50 dollars jeudi, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de vendredi Cours de jeudi

----------------------------------

10H00 GMT 22H00 GMT

EUR/USD 1,1341 1,1363

EUR/JPY 129,15 129,61

EUR/CHF 1,1430 1,1431

EUR/GBP 0,8718 0,8699

USD/JPY 113,87 114,07

USD/CHF 1,0077 1,0059

GBP/USD 1,3012 1,3062

ktr/js/dga

(AWP / 09.11.2018 11h19)
News les plus lues