L'euro monte face à un dollar lesté par l'inflation américaine

Londres (awp/afp) - L'euro montait un peu vendredi face à un dollar lesté par des données décevantes sur l'inflation américaine pour juillet et dans un contexte de tensions géopolitiques accrues entre la Corée du Nord et les États-Unis.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), l'euro valait 1,1801 dollar, contre 1,1772 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

La monnaie européenne tentait également de se reprendre face à la devise nippone, à 128,70 yens pour un euro - après être tombée vers 09H30 GMT à 128,05 yens, au plus bas en cinq semaines - contre 128,56 yens la veille.

Le dollar baissait face à la devise japonaise, à 109,07 yens pour un dollar - après avoir atteint vers 12H55 GMT 108,74 yens, son niveau le plus faible en quatre mois - contre 109,20 yens jeudi soir.

"La hausse des prix à la consommation en juillet est un peu plus faible que prévu, ce qui a coupé l'élan du dollar", mettant un terme à son rebond de la semaine, a observé Christopher Vecchio, analyste chez DailyFX.

L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,1% en données corrigées des variations saisonnières, après avoir stagné en juin. Les analystes s'attendaient à une hausse de 0,2%.

La hausse des prix est "très faible et ne va pas réjouir la Fed (Réserve fédérale américaine)", a observé Naeem Aslam, analyste chez Think Markets.

L'inflation et la santé du marché du travail sont les deux principaux éléments décortiqués par la banque centrale américaine pour décider de sa politique monétaire.

Le billet vert était tombé en début de semaine dernière à son niveau le plus faible depuis début janvier 2015 (1,1910 dollar pour un euro) avant d'entamer un rebond grâce à la publication il y a sept jours d'un rapport sur l'emploi aux États-Unis pour juillet encourageant.

Les membres du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) les plus réticents à relever les taux vont se saisir de cette inflation décevante et s'en saisir pour argumenter en faveur d'une période de statu quo sur les taux, a estimé James Knightley, analyste chez ING.

Ainsi pour Naeem Aslam, les chiffres de vendredi laissent à penser qu'il n'y aura plus de hausse des taux cette année.

Les données et les inquiétudes sur la première économie mondiale éclipsaient un peu vendredi le regain des tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Corée du Nord qui a sorti cette semaine le marché d'une certaine torpeur estivale.

Loin de calmer le jeu, le président américain Donald Trump a encore ajouté à la surenchère verbale vendredi, en déclarant sur son compte Twitter que les "solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l'emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment".

La "guerre des mots" entre Washington et Pyongyang a provoqué un afflux des investisseurs vers les valeurs refuge comme l'or, le franc suisse et le yen, et a lourdement pesé sur le won sud-coréen.

Vers 16H00 GMT, la monnaie britannique baissait face à la monnaie unique, à 90,90 pence pour un euro, atteignant même vers 13H00 GMT 91,18 pence, son niveau le plus faible en dix mois. La livre sterling se stabilisait face au dollar, à 1,2979 dollar pour une livre.

La monnaie suisse perdait du terrain face à l'euro, à 1,1357 franc pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 0,9624 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,6636 yuans pour un dollar à 15H25 GMT contre 6,6470 yuans jeudi à 15H30 GMT quand elle avait atteint son niveau le plus fort en fin d'échanges depuis fin août 2016.

L'once d'or a fini à 1.286,10 dollars au fixing du soir, contre 1.284,40 dollars jeudi. Le cours de l'once de métal jaune est monté vendredi vers 12H25 GMT à 1.293,04 dollars, son niveau le plus élevé en un peu plus de deux mois.

Cours de vendredi Cours de jeudi

----------------------------------

16H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1801 1,1772

EUR/JPY 128,70 128,56

EUR/CHF 1,1357 1,1332

EUR/GBP 0,9090 0,9071

USD/JPY 109,07 109,20

USD/CHF 0,9624 0,9626

GBP/USD 1,2979 1,2976

acd/jpr

(AWP / 11.08.2017 17h53)
News les plus lues