L'euro tente de se reprendre face au dollar revigoré

Londres (awp/afp) - L'euro se relevait légèrement jeudi face au dollar, après la baisse importante de la veille en partie due à un commentaire confiant d'un membre de la banque centrale américaine.

Vers 09H00 GMT (11H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1683 dollar, contre 1,1674 mercredi vers 21H00 GMT et 1,1744 mardi soir.

La devise européenne montait face à la monnaie nipponne à 131,20 yens, contre 130,76 yens mercredi soir.

Le dollar progressait également face à la devise japonaise à 112,31 yens, contre 112,01 yens mercredi soir. Vers 07H00 GMT, il a touché 112,42 yens, son plus haut niveau depuis janvier.

La veille, le billet vert a notamment été soutenu par un commentaire du président de l'antenne régionale de Chicago de la Réserve fédérale américaine (Fed), ont expliqué les analystes de Sucden. Charles Evans s'est dit à l'aise avec l'idée d'une ou deux hausses des taux d'intérêt supplémentaires alors que l'économie américaine se porte bien.

"Etant donné que M. Evans fait généralement partie des voix prudentes à l'intérieur du comité (de politique monétaire), ce commentaire a apporté un regain significatif au dollar", a souligné Sucden.

Une hausse des taux d'intérêt rend le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

De plus, la progression des prix à la production en juin a été meilleure que prévu (+0,3%). Sur un an, ils progressent de 3,4%, la plus forte hausse annuelle depuis novembre 2011, ce qui donne un peu plus de latitude à la Fed pour augmenter ses taux d'intérêt.

Jeudi, ce seront les prix à la consommation en juin qui concentreront l'attention des analystes.

En outre, selon John Plassard de Mirabaud Securities, "la devise américaine bénéficiait de son statut de refuge" alors que les Etats-Unis ont encore durci le ton dans la guerre commerciale qui les oppose à la Chine.

Ils ont dressé mardi une liste supplémentaire de produits chinois importés d'un montant de 200 milliards de dollars par an qu'ils menacent de taxer dès septembre. Au total, le président américain s'est dit prêt à frapper plus de 400 milliards de dollars d'importations chinoises.

La Chine n'a pas tardé à réagir avertissant qu'elle serait forcée de prendre des mesures de représailles si ces nouveaux droits de douane américains étaient appliqués.

Du côté de l'euro, "il y a peu de données fraîches à l'agenda" jeudi, a noté Konstantinos Anthis, analyste pour ADS Securities, alors que l'inflation en Allemagne pour juin a été confirmée à 2,1% sur un an.

Les observateurs surveilleront également la publication par le gouvernement britannique de sa proposition détaillée de future relation avec l'UE après le Brexit. En début de semaine, la démission de Boris Johnson, alors ministre des Affaires étrangères, avait brutalement secoué la livre.

Vers 09H00 GMT, l'once d'or valait 1.245,34 dollars, contre 1.241,89 dollars mercredi à 21H00 GMT.

La monnaie chinoise valait 6,6693 yuans contre 6,6826 pour un dollar mercredi.

Le bitcoin valait 6.196,17 dollars contre 6.354,19 dollars mercredi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de jeudi Cours de mercredi

-------------------------------------

09H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1683 1,1674

EUR/JPY 131,20 130,76

EUR/CHF 1,1643 1,1627

EUR/GBP 0,8839 0,8840

USD/JPY 112,31 112,01

USD/CHF 0,9966 0,9959

GBP/USD 1,3215 1,3205

bur-ktr/js/spi

(AWP / 12.07.2018 11h37)
News les plus lues