L'ex-dirigeant des Maldives Maumoon Abdul Gayoom libéré sous caution (officiel)

Colombo - La justice des Maldives a annoncé dimanche la libération sous caution de l'ancien président Maumoon Abdul Gayoom, le demi-frère du chef de l'Etat sortant Abdulla Yameen qui a perdu le pouvoir à l'issue de la présidentielle du 23 septembre dernier.

Maumoon Abdul Gayoom, qui a dirigé ce micro-Etat de l'océan indien pendant trente ans, de 1978 jusqu'à la transition vers la démocratie en 2008 -il avait alors été battu à la première élection multipartite-, était incarcéré depuis février sous l'accusation d'avoir entravé une enquête sur une tentative de renversement supposée d'Abdullah Yameen.

La Haute Cour de justice, à Male, la capitale de ce pays composé d'une vingtaine d'atolls et peuplé de 340.000 habitants, essentiellement des sunnites, a elle-même rendue publique la remise en liberté de M. Gayoom, âgé de 80 ans, et de son fils Faris Maumoon, qui avaient fait appel de leur incarcération controversée.

Un autre dissident, Qasim Ibrahim, a également été libéré sous caution.

Le président élu, l'ex-opposant Ibrahim Mohamed Solih, avait appelé à la libération de tous les prisonniers politiques après sa victoire surprise il y a une semaine, obtenue avec le soutien de tous les partis d'opposition, dont celui de M. Gayoom.

Abdullah Yameen a dirigé de manière autoritaire cinq ans durant les Maldives.

À son arrivée au pouvoir dans des circonstances controversées en 2013, les observateurs pensaient que ce bureaucrate sans charisme ne serait qu'un pantin aux mains de son demi-frère Maumoon Abdul Gayoom.

Mais il s'était imposé comme le maître sans partage de ce pays surtout connu du grand public pour ses plages paradisiaques et ses hôtels de luxe. Il avait ainsi envoyé derrière les barreaux nombre d'anciens proches tombés en disgrâce et de dissidents. Les autres figures de l'opposition avaient dû se résoudre à l'exil.

C'est le 17 novembre que que M. Solih prendra ses fonctions à la tête des Maldives.

(©AFP / 30 septembre 2018 15h52)
News les plus lues