L'ex-ministre de l'Economie réitère son innocence, demande pardon aux Russes

Moscou - L'ex-ministre russe de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, qui risque 10 ans de camp pour corruption, a assuré jeudi être innocent, tout en demandant aux Russes de lui pardonner d'avoir ignoré "les peines du peuple".

Ministre de l'Economie entre 2013 et 2016, Alexeï Oulioukaïev, 61 ans, est accusé d'avoir tenté d'extorquer un pot-de-vin à Igor Setchine, patron du géant pétrolier Rosneft et proche du président Vladimir Poutine.

Ces accusations sont "absurdes" et relèvent d'une "provocation monstrueuse et cruelle", a-t-il déclaré, affirmant être innocent alors que le Parquet russe a requis contre lui mercredi dix ans de camp à régime sévère ainsi qu'une amende de 500 millions de roubles (environ 7 millions d'euros).

Lors de sa déclaration finale au tribunal, qui doit rendre le 15 décembre son verdict, l'ancien ministre, assigné à résidence, a reconnu "être coupable d'avoir trop souvent cherché le compromis, d'avoir choisi la facilité, la carrière et le confort au lieu de me battre pour mes principes".

"Ce n'est que lorsqu'on se retrouve face au malheur que l'on comprend à quel point la vie des gens est difficile", a-t-il ajouté. "Mais quand tout va bien, on se détourne lâchement des peines du peuple. Pardonnez-moi pour cela. Je suis coupable envers vous".

Il a ensuite qualifié de "démon" Igor Setchine qu'il accuse de l'avoir piégé, et qui a refusé de se présenter au tribunal bien que convoqué par la justice.

"Pour un homme d'une soixantaine d'années, (une condamnation à) du camp à régime sévère n'est pas bien différente d'une condamnation à mort", a-t-il déclaré. "Mais l'Histoire m'acquittera"

Alexeï Oulioukaïev est le responsable gouvernemental le plus haut placé arrêté et traduit devant la justice en Russie depuis l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine il y a 17 ans.

Son arrestation, en novembre 2016, avait provoqué une onde de choc dans le pays.

am-all/pop/nm/roc/nth

ROSNEFT


(©AFP / 07 décembre 2017 13h44)
News les plus lues