L'Albanie invite les entreprises étrangères à investir dans le secteur des hydrocarbures

Tirana - L'Albanie, dont les réserves de pétrole et de gaz sont estimées à quelque 400 millions de tonnes, a invité mardi les compagnies pétrolières étrangères à investir dans l'exploration des hydrocarbures sur son territoire.

Les entreprises étrangères sont invitées à investir en Albanie pour explorer dans le domaine des hydrocarbures, a dit le Premier ministre albanais, Edi Rama, à l'ouverture d'une conférence organisée à Tirana avec la participation des représentants de plusieurs compagnies étrangères.

M. Rama a expliqué que son pays, dont la production en 2014 a été d'1,4 million de tonnes de brut, a allégé les charges fiscales pour encourager les investissements dans le secteur.

Les réserves albanaises de pétrole et de gaz s'élèvent à environ 400 millions de tonnes, dont 40 millions de tonnes se trouvent dans des zones où la probabilité de succès d'exploitation est très forte, selon des experts.

Le pays balkanique a identifié treize zones pour l'exploration de réserves de gaz et de pétrole, a précisé pour sa part le ministre de l'Énergie, Damian Gjiknuri.

Les investissements étrangers en Albanie dans le domaine du pétrole s'élèvent actuellement à quelque 350 à 400 millions d'euros, soit environ 40% de l'ensemble des investissements étrangers dans le pays, selon M. Gjiknuri.

Plusieurs compagnies étrangères sont déjà présentes sur le marché local, dont notamment Royal Dutch Shell, Bankers Petroleum, Sherwood, Stream Oil ou encore Transoil.

Les autorités albanaises ont par ailleurs annoncé qu'elles préparaient un nouvel appel d'offres pour la privatisation de la compagnie pétrolière nationale Albpetrol, dont une première vente a été annulée il y a deux ans.

bme/rus/cn/az

ROYAL DUTCH SHELL PLC

(©AFP / 17 mars 2015 17h30)