LE MUSÉE DE DEMAIN, CONÇU PAR SANTIAGO CALATRAVA, OUVRE SES PORTES À RIO DE JANEIRO

Zurich, 17 décembre 2015. Le Museu do Amanhã (Musée de Demain) de Rio de Janeiro ouvrira ses portes au public le samedi 19 décembre prochain, suite à la cérémonie officielle qui aura lieu aujourd'hui en présence de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, entre autres représentants du pouvoir. Ce musée a pour objectif d'aborder les différents scénarios possibles de l'avenir de la planète au moyen d'une présentation construite autour de cinq questions centrales : D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où vivons-nous ? Où allons-nous ? Et comment envisageons-nous de vivre ensemble au cours des cinquante prochaines années ?

L'architecte et ingénieur hispano-suisse Santiago Calatrava a conçu un édifice inspiré de la culture carioca tout en soulignant la relation si particulière entre la ville et son environnement naturel. Sa structure architecturale comporte des équipements qui favoriseront l'efficacité énergétique et permettront au musée de fonctionner grâce à des sources d'énergie naturelles.

Situé sur le quai Mauá, ce musée fait partie intégrante du projet de revitalisation urbaine de la ville de Rio, le « Port merveille », qui a permis de récupérer la zone portuaire, d'une superficie de cinq millions de mètres carrés, et de la doter de nouvelles infrastructures urbaines. La rénovation et l'installation de nouveaux équipements culturels dans cette zone, comme le musée, ont favorisé son intégration au centre de la ville et ont transformé cette zone urbaine, autrefois dégradée, en l'un des quartiers les plus attractifs de la ville.

« La ville de Rio est en train de démontrer au monde entier comment récupérer une qualité urbanistique au moyen d'interventions drastiques et de la création d'installations culturelles comme le Musée de Demain ou le nouveau Musée d'Art. C'est cette vision qui nous a permis, dès les premières esquisses, de proposer l'ajout d'une place en face du musée pour créer un espace urbain cohérent qui refléterait la transformation en cours », explique Santiago Calatrava.

Le Musée de Demain est un projet commun à la ville de Rio de Janeiro et à la Fondation Roberto Marinho, qui est parrainée par Banco Santander et BG Brasil. Le projet est soutenu par le gouvernement du Brésil, au travers du Ministère de l'Environnement, ainsi que par le gouvernement fédéral, au travers de l'agence de financement d'Études et de Projets (Finep).

Le musée comporte un espace de 5 000 m² dédié aux expositions temporaires et permanentes, ainsi que des zones complémentaires, pour une superficie totale de 15 000 m² qui s'étend longitudinalement le long du quai sur lequel il est construit. La disposition particulière de l'édifice, ainsi que son toit, composé d'une structure en saillie d'une longueur de 75 mètres vers la place et de 45 mètres vers la mer, soulignent son extension du quai vers la baie. L'étage supérieur, consacré à l'exposition permanente, se caractérise par un superbe plafond de 10 mètres de haut qui offre des vues panoramiques sur la baie de Guanabara. D'une hauteur totale limitée à 18 mètres, l'édifice préserve la vue depuis la baie du monastère de Sao Bento, classé au patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO.

« L'idée est de proposer un édifice aussi éthéré que possible, qui flotte presque sur la mer comme un bateau, un oiseau ou une plante. En raison de la nature changeante des expositions, nous avons introduit une structure archétypale à l'intérieur de l'édifice, ce qui conduit à une simplicité de compréhension permettant la polyvalence fonctionnelle du musée, qui peut également accueillir des congrès ou développer des activités de recherche », déclare Santiago Calatrava. Au-delà de la métaphore et de l'idée architecturale, l'édifice « est le résultat d'un dialogue très cohérent, pour que l'édifice soit à la fois un musée pour le futur et une unité éducative », ajoute l'architecte.

Édifice écologique

L'édifice répond à des critères de développement durable ce qui lui permet de fonctionner en utilisant des sources d'énergie naturelle et d'être intégré au contenu du Musée de Demain. L'eau de la baie est utilisée pour réguler la température intérieure de l'édifice et pour alimenter les bassins qui entourent le musée, dans lesquels se reflète la structure. Le projet privilégie l'apport de lumière naturelle. De plus, des panneaux solaires photovoltaïques ont été fixés sur les ailes mobiles du toit, qui pourront être ajustées pour optimiser l'angle des rayons solaires pendant la journée et générer de l'énergie solaire pour alimenter l'édifice.

En totale harmonie avec l'environnement, le design est audacieux et respectueux, robuste mais élégant. Il s'intègre à l'environnement et vient le sublimer. Son design a été pensé pour offrir au visiteur une expérience unique et susciter des émotions à travers les formes de l'édifice, les matériaux, la lumière et l'espace qui complètent les expositions du musée.

Aussi, la promenade extérieure du musée présente de nombreux éléments pédagogiques. Les nouveaux jardins proposent au visiteur une leçon de botanique grâce au projet paysager du studio Burlé Marx, qui a intégré des espèces autochtones de la Masse Atlantique, biotype de la forêt qui encercle Rio et classé au patrimoine mondial de l'humanité, qui révèlent les caractéristiques de la zone côtière de la ville de Rio de Janeiro.

Un espace pour envisager l'avenir

Les expositions du musée abordent des questions telles que la croissance de la population et l'augmentation de l'espérance de vie, les modèles de consommation, le changement climatique, l'ingénierie génétique et la bioéthique, la distribution des richesses, les progrès technologiques et les changements de la biodiversité. L'exposition permanente est proposée par le physicien et cosmologue Luiz Alberto Oliveira, et conçue par Ralph Appelbaum sous la direction artistique d'Andres Clerici.

En plus de la zone principale d'expositions, le musée possède un espace dédié aux expositions temporaires, un auditorium d'une capacité de 400 personnes, un snack-bar, un restaurant et une boutique. Le musée abrite également le Laboratoire d'Exploration de Demain, un espace consacré aux activités éducatives et à la présentation de projets et de prototypes. Enfin, l'Observatoire de Demain fournit des informations concernant les technologies et les recherches scientifiques actuelles, qui seront également utilisées pour mettre à jour l'exposition permanente.

Pour des photos, veuillez consulter le lien suivant:

https://owncloud.calatrava.com/owncloud/public.php?service=files&t=e30d1e455432875cc4180758b1d626b0

Contact :

Jürg Wildberger

Hirzel.Neef.Schmid.Konsulenten

juerg.wildberger@konsulenten.ch

+41 43 344 42 42

A propos de Santiago Calatrava

Santiago Calatrava est architecte, ingénieur civil et sculpteur. Il a la double nationalité suisse et espagnole. Au terme de ses études de génie civil à l'EPF de Zurich, Calatrava ouvre en 1981 son bureau d'architecture à Zurich, qui demeure son siège principal. Aujourd'hui, il dispose de succursales à New York et Doha. Parmi les plus récents de ses nombreux projets internationaux figurent le World Trade Center Transportation Hub, actuellement en cours de construction, et la reconstruction de la St. Nicholas Church à New York.



Communiqué de presse (PDF)



(newsbox.ch - tensid.ch / 17.12.2015 12h02)
News les plus lues