L'ONU "horrifiée" par les attaques contre les civils en Syrie

Le patron des affaires humanitaires de l'ONU Stephen O'Brien s'est déclaré lundi "horrifié" par les attaques contre les civils en Syrie. Il s'exprimait à Damas, au lendemain de raids aériens du régime de Bachar al-Assad qui ont fait une centaine de morts.

Dans un communiqué distribué lors d'une conférence de presse, M. O'Brien a dénoncé "l'absence totale de respect de la vie des civils dans ce conflit".

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 96 personnes, en majorité des civils, ont été tuées et 240 blessées dimanche dans un raid de l'aviation syrienne sur un marché de Douma, fief rebelle près de Damas. Il s'agit d'une des plus sanglantes attaques du régime depuis le début de la guerre.

"Un massacre délibéré"
Un photographe de l'AFP sur place a décrit l'attaque comme étant la pire qu'il ait couverte à Douma, une ville située dans la région de la Ghouta orientale, principal fief des rebelles dans la province de Damas assiégé et régulièrement pilonné par les forces du régime.

Le directeur de l'OSDH, Sami Abdel Rahmane, a dénoncé un "massacre délibéré". "Assad commet un nouveau massacre à Douma, en visant un marché bondé", a de son côté accusé la Coalition de l'opposition syrienne en exil sur Twitter.

(ats / 17.08.2015 10h27)
News les plus lues