La Bourse de Paris continue de progresser à la mi-journée

La Bourse de Paris continue de progresser à la mi-journée / © AFP/Archives / Thomas SAMSON
La Bourse de Paris restait bien orientée mardi à mi-séance (+0,44%), les investisseurs semblant mettre temporairement de côté leurs craintes d'assister à une escalade dans la guerre commerciale déclenchée par les Etats-Unis, et temporisant avant les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

A 11H54 (10H54 GMT), l'indice CAC 40 prenait 23,21 points à 5.299,92 points, dans un volume d'échanges de 681 millions d'euros. La veille, il avait fini quasiment stable (+0,04%).

"Les marchés actions européens montent ce matin, les investisseurs se montrant prudemment optimistes, estimant que la guerre commerciale déclenchée par les Etats-Unis ne sera pas trop préjudiciable", a indiqué dans une note David Madden, un analyste de CMC Markets.

"Alors que les relations politiques mondiales demeurent cordiales, le moral des investisseurs devrait rester positif. Mais si certains pays se mettent à imposer des taxes douanières sur les produits américains, nous pourrions voir l'humeur des marchés s'assombrir", a-t-il ajouté.

Du côté des indicateurs, l'agenda était relativement dégarni, à l'exception notable des prix à la consommation américains pour le mois de février, attendus en début d'après-midi.

Cet indice américain "est très attendu par les investisseurs" car "les rendements obligataires des Etats-Unis seront très sensibles à cette statistique et par là même les marchés actions", ont estimé les gérants de Barclays Bourse.

L'OCDE a en outre relevé mardi ses prévisions de croissance pour le monde comme pour la France, estimant que l'économie mondiale devrait croître de 3,9% en 2018 et 2019, et l'économie française de 2,2% cette année, puis 1,9% l'an prochain.

- Iliad déçoit dans le fixe -

Sur le front des valeurs, Iliad chutait de 7% à 183,40 euros, affecté notamment par une baisse de sa rentabilité dans la téléphonie fixe.

Veolia Environnement perdait 2,08% à 19,50 euros alors que le fonds Qatari Diar a cédé intégralement sa participation de 4,6% dans le capital du groupe pour 506,8 millions d'euros.

Carrefour s'affichait proche de l'équilibre (+0,06% à 17,43 euros). Force Ouvrière, 1er syndicat du géant de la distribution, appelle à une grève samedi 31 mars "sur l'ensemble du groupe" et espère "de nombreux magasins fermés ou perturbés", en réaction aux 2400 suppressions de postes récemment annoncées.

Natixis montait de 0,81% à 6,98 euros. La banque de financement et d'investissement, filiale cotée du géant mutualiste BPCE, a annoncé prendre le contrôle de deux groupes spécialisés dans le conseil en fusions et acquisitions, l'un au Royaume-Uni et l'autre en Chine.

Visiativ gagnait 6,70% à 39,80 euros, fort de performances opérationnelles qui se sont envolées en 2017, sans que cela se reflète encore au niveau de son résultat net.

Aufeminin lâchait à l'inverse 0,26% à 38,60 euros. L'éditeur du magazine sur internet a vu son bénéfice net stagner l'an dernier.

CAC 40 (Euronext)

(©AFP / 13 mars 2018 12h25)


News les plus lues