La Bourse de Paris hésite sur la tendance à suivre

A 09H20 (07H20 GMT), l'indice CAC 40 cédait 0,33 point à 5.240,06 points. Vendredi, il avait fini stable à 5.235,31 points.

"Les regards étaient tournés vers la Chine avec la publication de nombreuses statistiques importantes ce matin", ont noté les analystes du courtier Aurel BGC.

L'économie chinoise est en effet restée vigoureuse au deuxième trimestre avec une croissance de 6,9%. Ce bon résultat s'est accompagné de chiffres encourageants pour la production industrielle, les ventes de détail et l'investissement.

Les investisseurs se tourneront ensuite vers l'Europe, où le chiffre de l'inflation en zone euro sera scruté attentivement ce lundi, dans un contexte d'inflexion du discours de la Banque centrale européenne (BCE).

Hormis les nombreuses publications des résultats d'entreprises, la réunion de la BCE, jeudi à Francfort, sera le point fort de la semaine, alors que des propos de son président Mario Draghi, laissant présager un changement dans la politique accommodante de l'institution, ont pesé récemment sur les marchés.

- Renault soutenu -

Par ailleurs, le deuxième round de négociations s'ouvre ce lundi à Bruxelles entre l'UE à 27 et le Royaume-Uni, pour déterminer les conditions de leur divorce.

Du côté des indicateurs, en dehors des chiffres de l'inflation européenne, l'activité industrielle aux Etats-Unis sera aussi attendue.

Sur le front des valeurs, Renault était soutenu (+0,94% à 84,40 euros) par des ventes en hausse de plus de 10% au premier semestre et la confirmation de ses objectifs pour 2017.

Air France cédait 0,56% à 13,34 euros. Les pilotes du SNPL, syndicat majoritaire du transporteur aérien, se prononcent ce lundi sur la création de la nouvelle compagnie Boost, projet de filiale moyen et long-courrier à coûts réduits d'Air France.

SFR n'était pas pénalisé (+0,37% à 30,18 euros) par un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Goldman Sachs. Le groupe Altice, la maison mère de l'opérateur de télécoms, envisage par ailleurs de se lancer dans la banque mobile, a confirmé vendredi son directeur général Michel Combes.

Scor gagnait 0,45% à 37,20 euros après avoir annoncé un accord avec l'assureur Matmut et la Fédération nationale de la Mutualité française pour racheter leurs participations dans MutRé, réassureur français des mutuelles de santé.

Foncière des Régions était aidé (+0,42% à 84,55 euros) par un relèvement de sa recommandation à "neutre" par Citi.

Worldline cédait 0,18% à 33,83 euros. La filiale d'Atos (+0,48% à 129,90 euros) a annoncé le rachat du suédois Digital Rivel World Payments (DRWP).

CAC 40 (Euronext)

(©AFP / 17 juillet 2017 09h49)
News les plus lues