La Bourse de Paris toujours sans conviction (-0,09%) après les débuts de Wall Street

La Bourse de Paris marque le pas en attendant des résultats d'entreprises / © AFP/Archives / Thomas SAMSON
La Bourse de Paris restait ancrée près de l'équilibre (-0,09%), lundi après l'ouverture hésitante de Wall Street, l'attentisme étant de mise avant une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

A 15H34 (13H34 GMT), l'indice CAC 40 cédait 4,63 points à 5.230,68 points dans un volume d'échanges de 1,3 milliard d'euros. Vendredi, il avait fini parfaitement stable.

La cote parisienne oscille autour de l'équilibre depuis le début de la séance.

"Avant la BCE jeudi, les marchés européens devraient rester attentistes, avec une préférence pour un biais haussier après le rebond de la semaine dernière", ont noté les analystes de Aurel BGC.

Cette réunion est d'autant plus attendue que le dernier discours du président de la BCE, Mario Draghi, laissant entrevoir un début de réduction du vaste programme de soutien monétaire fin juin, a suscité pas mal de questions et de nervosité sur les marchés.

Dans ce contexte, les chiffres d'inflation en zone euro, publiés dans la matinée ont aussi pris davantage de relief. Celle-ci a ralenti en juin pour s'établir à 1,3%, s'éloignant ainsi de l'objectif fixé par la BCE.

La prudence des investisseurs était également alimentée par l'entrée dans la saison des résultats.

La Chine a de son côté également publié une salve d'indicateurs, dont une croissance de 6,9% au deuxième trimestre. Ce bon résultat s'est accompagné de chiffres encourageants pour la production industrielle, les ventes au détail et l'investissement.

En dehors de ce chiffre, l'activité industrielle aux Etats-Unis sera aussi à l'agenda ce lundi.

Sur le terrain des valeurs, Renault était soutenu (+1,13% à 84,35 euros) par des ventes en hausse de plus de 10% au premier semestre et la confirmation de ses objectifs pour 2017.

Air France-KLM profitait (+1,87% à 13,61 euros) du feu vert du premier syndicat de pilotes au lancement d'une nouvelle compagnie, filiale à coûts réduits.

SFR gagnait 1,26% à 30,51 euros. Le groupe Altice, la maison mère de l'opérateur de télécoms, envisage de se lancer dans la banque mobile, a confirmé vendredi son directeur général Michel Combes.

Europcar cédait 2,46% à 12,70 euros. Selon des informations du journal The Telegraph, la branche britannique de la société serait soupçonnée d'avoir surfacturé des réparations à ses clients pour 30 millions de livres sterling.

CAC 40 (Euronext)

(©AFP / 17 juillet 2017 15h52)
News les plus lues