La Chine réintroduit des droits de douane sur les importations de charbon

Pékin - La Chine, à la fois premier pays producteur et consommateur de charbon dans le monde, va réintroduire des droits de douane sur les importations du combustible fossile afin de soutenir ses producteurs locaux, financièrement exsangues face à la chute des prix.

Entrant en vigueur à partir du 15 octobre, ces droits de douanes s'élèveront à 3% sur l'anthracite et le charbon à coke et jusqu'à 6% sur d'autres types de charbon, a précisé le ministère des Finances dans un communiqué.

Suspendues depuis plus de cinq ans, ces taxes douanières ont été rétablies pour limiter les importations de charbon et apporter un soutien aux producteurs chinois dans la détresse, a souligné l'agence officielle Chine nouvelle.

La Chine absorbe près de la moitié de la consommation mondiale de charbon, une source dont elle tire plus de 70% de son électricité.

Mais les sévères surcapacités de production dans l'industrie, alors que l'activité manufacturière a connu depuis l'an dernier un fort ralentissement, ont entraîné un net recul des prix.

Alors qu'une majorité des producteurs chinois de charbon sont déficitaires, selon des médias chinois, le gouvernement avait demandé aux plus gros groupes miniers du pays de réduire leur offre cette année afin d'enrayer le repli du marché.

Pékin avait par ailleurs annoncé mi-septembre qu'elle allait interdire d'ici quatre mois la vente et l'importation de charbon sale (houille contenant plus de 3% de soufre ou plus de 40% de cendres).

Ces mesures pourraient affecter ses principaux fournisseurs, au premier rang desquels l'Indonésie et l'Australie, les deux premiers exportateurs mondiaux.

(©AFP / 09 octobre 2014 14h07)
News les plus lues