La Finma blâme Jungfraubahn en raison d'un comportement illicite

Zurich (awp) - Jungfraubahn Holding a violé les règles de conduite du marché, selon l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma), qui a clos une "procédure d'enforcement" à son encontre. L'exploitant bernois de chemins de fer et de remontées mécaniques a influencé de manière illicite, entre 2014 et 2016, le cours de fin d'année de son propre titre.

Entre 2014 et 2016, Jungfraubahn a procédé à des ordres massifs de vente en Bourse d'actions issues de son propre portefeuille, à chaque fois le dernier jour de négoce de l'année, explique jeudi soir la Finma. L'entreprise tentait ainsi de provoquer des baisses du cours de son titre, qui ont pu atteindre jusqu'à 4%, constate le gendarme des marchés financiers.

Depuis, la société de chemins de fer et de remontées mécaniques a mis en oeuvre des mesures pour améliorer les contrôles internes en lien avec le négoce de ses propres actions. Il s'agit de la première procédure dite d'enforcement de la Finma dans le domaine de la manipulation du marché contre un établissement qui n'est pas lui-même soumis à la surveillance de l'autorité. La compétence de la FINMA pour la surveillance générale du marché est inscrite dans la loi sur les bourses depuis 2013, précise le communiqué.

ol/vj

(AWP / 13.09.2018 18h50)
News les plus lues