La Maison Blanche condamne le bombardement d'une école de l'ONU à Gaza

Washington - La Maison Blanche a condamné mercredi le bombardement d'une école de l'ONU à Gaza, déplorant que les milliers de Palestiniens appelés à évacuer leurs logements par l'armée israélienne ne soient pas en sécurité dans les refuges mis en place par les Nations unies.

Les Etats-Unis condamnent le bombardement d'une école de l'UNRWA (agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens) à Gaza qui aurait fait des morts et des blessés parmi des Palestiniens innocents - dont des enfants - et des employés de l'ONU, a indiqué Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, le cabinet de politique étrangère du président Barack Obama.

Au moins 16 Palestiniens qui s'étaient réfugiés dans cette école ont été tués mercredi à l'aube par des bombardements israéliens dans le nord de la bande de Gaza, selon les services de secours.

Nous condamnons également ceux qui sont responsables d'avoir caché des armes dans des bâtiments de l'ONU à Gaza, a poursuivi la porte-parole du NSC.

Tous ces événements, comme les événements similaires qui ont déjà eu lieu dans ce conflit, ne respectent pas la neutralité de l'ONU. Cette violence démontre la nécessité d'arriver à un cessez-le-feu dès que possible, a-t-elle conclu.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a qualifié ce bombardement d'injustifiable. Je veux préciser que la localisation exacte de cette école élémentaire avait été communiquée 17 fois aux autorités militaires israéliennes, notamment la nuit dernière, quelques heures seulement avant cette attaque, a souligné le patron de l'ONU.

(©AFP / 30 juillet 2014 20h23)