L’Union européenne a publié son rapport final sur la gestion du vieillissement dans les centrales nucléaires

Le Groupe des autorités de sécurité européennes ENSREG (European Nuclear Safety Regulator Group ) a examiné le rapport national suisse dans le cadre de l’examen international sur la gestion du vieillissement dans les centrales nucléaires. Dans le rapport final publié en octobre 2018, les programmes de gestion du vieillissement mis en œuvre dans les centrales nucléaires suisses ont été jugés à de nombreuses reprises comme étant des « bonnes pratiques ».

Dans le rapport final, il a été retenu de façon générale que des programmes effectifs de surveillance du vieillissement ont été mis en œuvre dans les centrales nucléaires suisses afin de garantir la disponibilité des systèmes de sécurité pendant toute la durée d’exploitation. Les exigences réglementaires suisses en matière de surveillance du vieillissement sont conformes aux exigences internationales.

Bonnes notes pour les centrales nucléaires suisses
Dans les commentaires récemment publiés, l’ENSREG et ses pays membres ont identifié les « bonnes pratiques », les « bonnes performances », ainsi que les points à améliorer, à partir des rapports nationaux de 2017. Les points suivants font partie des aspects de la surveillance du vieillissement dans les centrales nucléaires suisses classés comme exemplaires en comparaison européenne (« bonnes pratiques ») :


Emploi d’une méthode d’inspection, de suivi et d’évaluation des structures de bâtiments inaccessibles ou difficiles d’accès ;
Introduction d’hydrogène et de métaux précieux dans des réacteurs à eau bouillante (centrales nucléaires de Leibstadt et de Mühleberg) pour éviter la fissuration par corrosion sous contrainte dans le circuit primaire ;
Évaluation indépendante des programmes de suivi du vieillissement dans le cadre de missions externes d’examen par les pairs ;
Surveillance des nouveaux matériaux à l’aide d’échantillons originaux dans des conditions environnementales réalistes.

Dans six autres domaines, il a été confirmé que l’approche suisse répond à toutes les normes européennes (« Aera of Good Performance ») :


Échange international de données d’expérience et utilisation des bases de données internationales pour améliorer l’efficacité des programmes de surveillance du vieillissement ;
Adaptation des programmes de vieillissement pendant les périodes d’arrêt prolongé ;
Inspection des tuyaux dans les pénétrations des bâtiments ;
Réalisation d’essais volumétriques sur les tubulures en alliage à base de nickel des cuves de pression des réacteurs pour la détection précoce des fissures ;
Contrôle non destructif du matériau de base de la cuve de pression du réacteur pour la détection précoce des fissures ;
Utilisation de systèmes intégrés pour la surveillance de la fatigue des cuves de pression des réacteurs.

Le besoin d’amélioration a été identifié dans quatre domaines (secteur à améliorer) :


Révision de la portée des programmes de surveillance du vieillissement à la lumière des nouvelles exigences de l’AIEA et, le cas échéant, étendre ces programmes ;
Inclusion des tuyaux inaccessibles dans les systèmes non classés de sécurité lors des programmes de surveillance du vieillissement ;
Inspection ciblée des tuyaux inaccessibles ;
Inspection occasionnelle des tuyaux cachés que si les tuyaux sont accessibles en raison d’autres inspections.

Le rapport final expose également les défis (« challenges ») qui restent valables dans toute l’Europe dans le cadre de la poursuite de l’harmonisation de la gestion du vieillissement, et qui concernent tous les pays concernés par le TPR. En détail, il s’agit des points suivants :


Élaboration de critères plus concrets pour évaluer l’efficacité des programmes de surveillance du vieillissement ;
Introduction de méthodes d’essai innovantes pour les tuyaux de systèmes importants pour la sécurité et inaccessibles, en vue d’identifier la corrosion locale ;
Application de méthodes d’essais non destructives qualifiées, correspondant à l’état actuel de la technique, pour les cuves de pression des réacteurs ;
Élaboration de critères concrets pour l’évaluation de l’état de bâtiments.

Examen thématique par les pairs en trois phases
Fin 2016, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a décidé de participer volontairement au premier examen thématique par les pairs (Topical Peer Review TPR) lancé par l’Union européenne intitulé « Gestion du vieillissement dans les centrales nucléaires ».

Cet examen par les pairs se compose de trois phases. Au cours de la première phase, chaque pays participant a dû préparer un rapport national dans lequel les programmes de surveillance du vieillissement mis en œuvre dans les centrales nucléaires du pays devaient être décrits et évalués.

Au cours de la deuxième phase, ces rapports nationaux ont été examinés par tous les pays participants et les résultats de l’audit ont été discutés avec des experts internationaux lors d’un workshop d’une semaine. Sur la base des résultats du workshop, les « bonnes pratiques » et le « niveau de performance attendu » en ont été extraits et résumés dans le rapport final.

Puis, le rapport final a été publié par le Groupe des autorités de sécurité européennes (ENSREG), accompagnée d’une évaluation par pays pour chacun des pays participant au TPR. Une « bonne pratique » est jugée telle lorsque des mesures de surveillance allant au-delà des exigences internationalement reconnues ont été mises en œuvre. Dès que le « niveau de performance attendu » est atteint, une « bonne performance » est attribuée, et dans le cas contraire un « domaine d’amélioration ».

Au cours de la troisième phase à venir, l’ENSREG élaborera un plan de mise en œuvre des potentiels d’amélioration identifiés lors du workshop, qui constituera ensuite la base des plans d’action par pays.

Suite de la marche à suivre
Une fois le plan de mise en œuvre élaboré, chaque pays participant au TPR élaborera un plan d’action. En 2023, l’ENSREG rendra compte de l’état d’avancement de la mise en œuvre des mesures prévues dans les plans d’action visant à améliorer la gestion du vieillissement dans les centrales nucléaires européennes.

The post L’Union européenne a publié son rapport final sur la gestion du vieillissement dans les centrales nucléaires appeared first on ENSI FR.


Pour lire cette news dans son intégralité, veuillez cliquer ici
News les plus lues