LafargeHolc perquisition dans une filiale du cimentier à Bruxelles

Bruxelles (awp/afp) - La police fédérale belge a procédé mardi à une perquisition à Bruxelles dans une filiale du cimentier franco-suisse Lafarge, soupçonné d'avoir indirectement financé des groupes jihadistes en Syrie, dont l'organisation Etat islamique (EI), a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.

Cette perquisition, menée dans le cadre d'une équipe d'enquête franco-belge, a eu lieu parallèlement à des perquisitions menées mardi en France au siège de Lafarge.

afp/jh

(AWP / 14.11.2017 13h24)
News les plus lues