Lalique vise la cotation sur SIX en juin, bond du résultat en 2017

Zurich (awp) - Le groupe de luxe Lalique veut être coté à la Bourse suisse. Les titres de la société zurichoise étaient jusqu'ici négociés sur la plateforme BX Berne exchange. Le groupe a également publié sa performance 2017, marquée par une envolée du bénéfice net.

L'introduction en Bourse (IPO) vise à affermir le profil de Lalique sur le marché des capitaux et à élargir la base d'investisseurs, selon le communiqué publié jeudi.

La cotation sera accompagnée par une augmentation de capital jusqu'à 1 million de nouvelles actions. Le gain attendu de 8,39 millions de francs permettra de renforcer le bilan par la conversion de prêts aux actionnaires en nouvelles actions, indique Lalique jeudi.

L'augmentation de capital et la cotation sont prévues pour juin prochain. La décotation des titres sur BX Berne exchange interviendra au plus tard en août.

Dans un commentaire, Vontobel affirme que la cotation sur SIX permettra de relever le flottant, qui se situe actuellement à 28% du capital-actions.

Parallèlement à cette annonce, Lalique publie ses résultats pour 2017. Le bénéfice net du groupe a été multiplié par sept à 6,9 millions d'euros. Un produit de 1,9 million a été comptabilisé suite à la réforme de l'impôt sur les sociétés en France.

Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende inchangé de 0,50 franc par titre. L'assemblée générale du 8 juin aura le dernier mot.

DIVISION PRINCIPALE EN RECUL

Le résultat opérationnel (Ebit) a été plus que doublé à 7,5 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a gonflé de 4% sur un an, à 128,8 millions, tandis que les charges de personnel ont été alourdies de 6% à 30,5 millions. Les frais administratifs se sont inscrits à 30,2 millions, en recul de 2%, précise le groupe.

Le segment principal Lalique - qui regroupe les activités "classiques" cristal, bijoux, parfums et art - a reculé en termes de recettes (-4% à 77,7 millions) et a bouclé sur un Ebit légèrement négatif.

La marque Ultrasun a progressé en termes de recettes, mais a vu sa rentabilité s'effriter. Jaguar Fragrances a crû d'un tiers, tandis que Lalique Beauty Services a augmenté sa capacité de production. La direction s'attend à une croissance modérée pour 2018.

Pour Vontobel, ces chiffres sont légèrement décevants du point de vue des recettes, mais l'amélioration des marges constitue une réussite.

Lalique annonce également l'échec du partenariat avec l'hongkongais Damian Limited, dévoilé en novembre dernier. Cette opération, qui devait être réalisée moyennant une émission d'actions, a été annulée, le partenaire s'étant retiré pour des "raisons internes".

Fondé en 2000, le groupe vend des objets en cristal, des bijoux, des parfums ou encore des oeuvres d'art. Il emploie quelque 600 personnes. A l'origine, Lalique est une marque fondée à Paris en 1888 par l'artisan verrier et créateur de bijoux René Lalique.

fr/lk

(AWP / 26.04.2018 10h50)
News les plus lues