Lancement du chantier de conversion des dépôts de bus RATP à l'électrique

Paris - La RATP a lancé mercredi avec Enedis le chantier de conversion à l'électrique de deux tiers de ses dépôts de bus, pour les raccorder au réseau public de distribution d'électricité.

La régie des transports parisiens et le distributeur d'électricité ont signé une convention, d'une durée de deux ans, qui va permettre de "définir des modalités de raccordement optimales des centres-bus" et de "travailler sur le développement de solutions de recharge", selon un communiqué commun.

La RATP, qui compte 4.700 (BIEN 4.700) bus, s'est lancée "dans une aventure de pionnier dans la transition énergétique", a déclaré sa présidente directrice générale, Catherine Guillouard, lors de la signature au dépôt Belliard dans le nord de Paris.

la RATP, qui a annoncé fin janvier un appel d'offres massif pour l'achat d'autobus électriques, veut "verdir" sa flotte d'ici à 2025 avec des bus électriques, au biogaz et hybrides diesel/électrique.

En conséquence, elle va convertir deux tiers de ses dépôts (soit 17) à l'électrique et un tiers (8) au gaz.

"Maintenant, il faut que les dépôts suivent", a déclaré la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, qui préside également Ile-de-France Mobilités (ex-Stif). Pour aller vite, "on va travailler main dans la main pour essayer de vaincre ce fléau français qu'est la bureaucratie", a-t-elle ajouté.

Cette "croissance rapide nécessite qu'on l'anticipe", a déclaré le président du directoire d'Enedis, Philippe Monloubou.

La RATP a opté pour la recharge nocturne des bus, "afin de s'adapter au mieux au réseau électrique, notamment en dehors des heures de pointe", précisent la RATP et Enedis dans un communiqué. Enedis doit à terme mettre à disposition dans chaque centre-bus une puissance d'environ 10 mégawatts (Mw).

La RATP exploite déjà depuis 2016 une ligne 100% électrique, la ligne 341 (entre Charles-de-Gaulle Etoile et la Porte de Clignancourt en passant par la petite couronne) dont les 23 bus sont rechargés au centre Belliard, tout comme les Montmartrobus.

D'autres bus électriques sont expérimentés, notamment sur les lignes 115 et 126.


(©AFP / 14 mars 2018 13h45)
News les plus lues