Le Chili lance un appel d'offres pour un tiers de son électricité

Santiago du Chili - La Commission nationale de l'énergie (CNE) chilienne a lancé mercredi un appel d'offres pour la fourniture d'un tiers de l'électricité consommée dans le pays, ce qui représente la plus grosse opération de ce genre au Chili et vise à réduire les factures de 4,5 millions de personnes.

C'est l'appel d'offres le plus important de l'histoire de notre pays et il a donné lieu à une forte concurrence. Nous avons reçu plus de 80 offres, contre 38 lors de la dernière mise aux enchères, réalisée en 2015, a expliqué Andrés Romero, le secrétaire exécutif de la CNE, en conférence de presse.

L'appel d'offres concerne 12.430 GWh/an, l'équivalent d'un tiers de la consommation nationale. Des entreprises nationales et internationales ont fait des offres, avec différentes sources d'énergies renouvelables et non-renouvelables.

Les vainqueurs vendront l'électricité à des distributeurs qui alimentent 4,5 millions de clients, dont les factures pourraient baisser de 25% d'ici 2021 et durant 20 ans, a ajouté M. Romero.

Le Chili est un importateur net d'électricité. Sa capacité installée s'élève à 19.725,72 MW, produite en majorité à base de charbon (21%), de gaz naturel (18,85%), de fioul (18,63%) et d'énergie hydroélectrique(28,1%).

(©AFP / 27 juillet 2016 21h30)