Le Hamas revendique 2 attaques récentes contre des Israéliens en Cisjordanie

Gaza (Territoires palestiniens) - La branche armée du mouvement palestinien Hamas a revendiqué jeudi deux récentes attaques meurtrières contre des Israéliens en Cisjordanie, promettant que l'Etat hébreu ne connaîtrait "ni sécurité, ni stabilité" dans ce territoire palestinien occupé.

Dans un communiqué, les Brigades Ezzedine al-Qassam ont annoncé la mort de deux "combattants", tués dans la nuit par les forces israéliennes: Achraf Naalwa, auteur d'une attaque à Barkan qui a tué le 7 octobre deux Israéliens, et Salah Omar Barghouthi qui a blessé le 9 décembre à l'entrée d'Ofra sept Israéliens y compris une femme enceinte dont le bébé est décédé mercredi.

"De l'opération héroïque de Barkan à l'opération d'Ofra, les Brigades al-Qassam créent une nouvelle épopée dans les glorieuses pages de notre peuple", est-il écrit dans le communiqué.

"Notre résistance sera présente sur toute la carte de la patrie", ajoute la branche armée du Hamas, "l'ennemi ne doit rêver ni de sécurité, ni de stabilité en Cisjordanie" et "toutes les tentatives visant à détruire notre résistance et briser nos armes en Cisjordanie échoueront".

Le mouvement Hamas contrôle la bande de Gaza.

(©AFP / 13 décembre 2018 12h08)