Le Parlement de Wallonie donne son feu vert au traité UE-Canada

Le Parlement de la région belge de Wallonie a donné vendredi son feu vert à la signature par la Belgique du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA). La fronde anti-CETA était partie de Wallonie il y a deux semaines.

Une motion du parlement demandant au chef du gouvernement wallon, Paul Magnette, de "donner délégation" au gouvernement fédéral pour qu'il appose la signature de la Belgique au CETA a été approuvée par 58 voix "pour" et 5 "contre", lors d'une séance plénière extraordinaire à Namur.

Le chef du gouvernement de la région belge de Wallonie, Paul Magnette, s'est félicité devant son parlement d'avoir permis d'"améliorer" significativement le traité de libre-échange UE-Canada (CETA). Et cela malgré les critiques à gauche comme à droite.

"Le CETA amendé, le CETA corrigé, est plus juste que l'ancien CETA. Il offre plus de garanties que l'ancien accord. Et c'est celui-là que je défends devant vous", a plaidé le ministre-président socialiste de la Wallonie.

(ats / 28.10.2016 16h34)