Le Turkménistan annonce la découverte de nouvelles réserves de gaz

Achkhabad (Turkménistan) - De nouvelles réserves estimées à un trillion de mètres cube de gaz ont été découvertes dans l'immense gisement gazier turkmène Galkynych, le deuxième plus important du monde, a annoncé jeudi la compagnie gazière d'Etat Turkmengaz.

Citant un audit du cabinet britannique Gaffney, Cline and Associates, le président de Turkmengaz Achirgouli Begliev a déclaré que les réserves totales du gisement Galkynych (ex-South-Iolotan Osman) étaient maintenant de 27,4 trillions de mètres cube.

Ces chiffres ont été obtenus après l'exploration du gisement de Garakel, découvert l'an passé à proximité de Galkynych.

Les réserves de gaz naturel du Turkménistan, un pays d'Asie centrale très reclus, sont les quatrièmes au monde derrière le Qatar, la Russie et l'Iran.

Le Turkménistan, qui a inauguré l'an passé un gazoduc reliant ses principaux gisements de gaz, manque toutefois d'infrastructures pour le transport et l'exportation de son gaz.

Le pays, bordé par la mer Caspienne, est connecté par des gazoducs à l'Iran, la Russie et la Chine, Pékin comptant pour 75% des exportations d'hydrocarbures turkmènes.

Achkhabad aimerait diversifier ses exportations pour atteindre les marchés européen et sud-asiatique, mais ses projets de gazoduc vers l'Inde (via l'Afghanistan) et à travers la mer Caspienne font face à de nombreux obstacles, notamment en matière de sécurité.

(©AFP / 08 décembre 2016 18h12)