Le dollar faiblit face à l'euro et aux émergentes

Londres (awp/afp) - Le dollar s'affaiblissait face à l'euro et aux monnaies émergentes après des données décevantes sur l'inflation américaine et alors que le marché espère voir les tensions commerciales s'apaiser.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1706 dollar, contre 1,1690 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

La devise européenne se stabilisait face à la monnaie nipponne à 130,91 yens contre 130,85 yens jeudi soir.

Le dollar baissait légèrement face au yen à 111,83 yens contre 111,92 yens jeudi soir.

Du côté des monnaies émergentes, l'indice MSCI qui regroupe une vingtaine d'entre elles enregistrait une troisième séance de légère hausse.

Comme le soulignait Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group, le dollar était parti pour subir ses plus fortes pertes hebdomadaires face à un panier de dix monnaies.

"La perspective de nouvelles négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ainsi qu'un dollar moins fort après les chiffres de l'inflation ont rendu au marché son goût du risque", a commenté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Le dollar avait déjà perdu du terrain la veille en réaction à une inflation américaine jugée décevante de 0,2% en août, soit 2,7% en glissement annuel.

La Réserve fédérale (Fed) regarde attentivement l'inflation pour décider du rythme de ses hausses de taux directeurs, qui rendent le dollar plus rémunérateur et plus attractif pour les cambistes.

Par ailleurs, après une séance de jeudi marquée par trois réunions de banques centrales, en Turquie, au Royaume-Uni et dans la zone euro, le marché retenait surtout la décision turque de remonter ses taux directeurs de 6,25 points de pourcentage.

La livre turque, qui avait bondi jeudi, reculait vendredi légèrement à 6,10 livres turques pour un dollar.

"Cette position ferme a permis à la livre turque de se reprendre, et aussi soutenu l'euro", qui avait souffert de risques de contagion de la crise turque aux banques européennes, ont expliqué les analystes du courtier Sucden.

"Ce que les marchés attendent désormais ce sont les développements dans la politique commerciale américaine" et notamment de futures négociations avec la Chine et le Canada, prédisent de leur côté les analystes de Mizuho Securities.

Par ailleurs, le réal brésilien, plombé par l'incertitude autour de la présidentielle du mois d'octobre, a atteint jeudi soir son plus bas historique à la clôture. Depuis le début de l'année la devise de la première économie d'Amérique Latine s'est dépréciée de plus de 20% face au billet vert.

Vers 09H00 GMT, l'once d'or valait 1.206,98 dollars, contre 1.201,49 dollars jeudi à 21H00 GMT.

La monnaie chinoise valait 6,8531 yuans pour un dollar, contre 6,8448 yuans pour un dollar jeudi vers 15H30 GMT.

Le bitcoin s'échangeait pour 6.438,16 dollars, contre 6.467,47 dollars jeudi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de vendredi Cours de jeudi

-----------------------------------

09H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1706 1,1690

EUR/JPY 130,91 130,85

EUR/CHF 1,1287 1,1287

EUR/GBP 0,8914 0,8920

USD/JPY 111,83 111,92

USD/CHF 0,9641 0,9654

GBP/USD 1,3136 1,3108
ats/fr

(AWP / 14.09.2018 11h22)
News les plus lues