Le dollar lesté par les incertitudes sur la politique américaine

New York (awp/afp) - L'euro montait lundi face à un dollar affecté par les incertitudes entourant les intentions de Washington sur le front diplomatique, commercial et monétaire.

Vers 19H00 GMT (21H00 heure de Paris), l'euro valait 1,2378 dollar, contre 1,2331 vendredi vers 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne montait face à la devise japonaise à 132,56 yens, contre 132,38 yens vendredi soir.

Le billet vert, lui, baissait face à la monnaie nipponne à 107,09 yens, contre 107,35 yens vendredi.

Le dollar n'a pas profité du rebond plus important que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis en mars (+0,6%), signe d'une consommation solide dans le pays.

"Malgré cet indicateur impressionnant et des commentaires optimistes sur la reprise économique" de la part de Robert Kaplan, membre du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), "le marché des changes semble continuer à faire preuve d'une certaine défiance envers les responsables politiques américaines", a commenté Kathy Lien de BK Asset Management.

Cette prudence a été alimentée lundi par un tweet de Donald Trump accusant la Chine et la Russie de "jouer le jeu de la dévaluation monétaire".

"Implicitement, cela illustre le désir de l'administration d'un dollar faible et ces attentes pourraient s'enraciner durablement dans le marché", a signalé Viraj Patel, analyste pour ING.

Alors que les cambistes essaient toujours de déterminer à quelle vitesse la banque centrale américaine relèvera ses taux, cet appel de Donald Trump ne devrait pas leur faciliter la tâche.

La décision par le président américain de nommer Richard Clarida, un économiste réputé et ancien stratège du fonds obligataire Pimco, comme numéro deux de la Fed, ainsi qu'une responsable de la régulation bancaire du Kansas (centre), Michele Bowman, pour pourvoir un autre des postes vacants de gouverneur à la Réserve fédérale, n'a pas déclenché de réaction particulière sur le marché des changes.

Pour Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group, "la géopolitique devrait rester à l'ordre du jour cette semaine", notamment sur le dossier sino-américain où "la situation demeure tendue et pourrait se dégrader rapidement".

Depuis plusieurs semaines, les deux pays se sont lancés dans un bras de fer commercial, se menaçant mutuellement à plusieurs reprises d'instaurer des taxes douanières sur les importations. Si les menaces venaient à se concrétiser, cela pourrait avoir des effets importants sur la croissance économique mondiale.

Les marchés semblaient toutefois rassurés après les frappes menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni en Syrie dans la nuit de vendredi à samedi, qui sont restées limitées et n'ont pas déclenché pour l'instant d'escalade des tensions entre les Etats-Unis et les alliés de Damas, Russie en tête.

La livre, de son côté, continuait de s'apprécier, flirtant avec des niveaux plus vus face au dollar depuis la chute provoquée par le vote du Brexit en juin 2016.

Vers 19H00 GMT, l'or valait 1.346,04 dollars contre 1.345,42 dollars vendredi à 21H00 GMT.

Le bitcoin valait 8.017,83 dollars, contre 7.903,90 dollars vendredi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise a terminé à 15H30 GMT à 6,2765 yuans pour un dollar contre 6,2750 yuans pour un dollar vendredi à 15H30 GMT.

Cours de lundi Cours de vendredi

---------------------------------

19H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,2378 1,2331

EUR/JPY 132,56 132,38

EUR/CHF 1,1881 1,1868

EUR/GBP 0,8639 0,8662

USD/JPY 107,09 107,35

USD/CHF 0,9598 0,9622

GBP/USD 1,4329 1,4238

afp/rp

(AWP / 16.04.2018 22h28)
News les plus lues