Le groupe Etat islamique a fait des avancées importantes en Irak

Washington - Le groupe Etat islamique a fait des avancées importantes en Irak, a reconnu mercredi le coordonnateur de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, le général à la retraite John Allen.

Lors d'un point de presse au département d'Etat, il a également estimé que les frappes aériennes contre les bastions de l'EI en Irak et en Syrie ne produisaient ni vainqueurs, ni vaincus.

De retour d'une longue tournée au Moyen-Orient, notamment en Irak, en Jordanie et en Turquie, le général Allen a également affirmé que les pays-alliés au sein de la coalition étaient tombés d'accord pour dire que si l'aspect militaire était important, il n'était pas suffisant pour terrasser le groupe de jihadistes ultra-radicaux.

Le haut gradé américain, officiellement chargé de coordonner les efforts de la coalition internationale, s'est également dit très réticent à affubler du terme de +cible stratégique+ la ville de Kobané, que se disputent les forces kurdes et les jihadistes à la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Le porte-parole du Pentagone a affirmé de son côté que les frappes aériennes menées pour défendre Kobané avaient tué plusieurs centaines de combattants du groupe EI, mais que la ville pourrait encore tomber.

Nous avons tué plusieurs centaines de combattants de l'EI à et autour de Kobané, a déclaré le contre-amiral John Kirby lors d'un point presse. Mais, a-t-il souligné, Kobané pourrait encore tomber.

(©AFP / 15 octobre 2014 21h03)