Le pétrole à la hausse en Asie après les chiffres américains

Singapour - Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse jeudi en Asie, après le recul de la production américaine de brut au plus bas depuis 18 mois.

Des informations selon lesquelles Bagdad demanderait une nouvelle réunion des producteurs, quelques jours après leur retentissant échec à Doha à se mettre d'accord sur un gel de la production, dopent également les prix de l'or noir.

Vers 04H00 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin gagnait 12 cents à 44,30 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en juin progressait de 8 cents à 45,88 dollars.

La panique associée à l'échec de la réunion de Doha est en train de s'estomper et le marché regarde vers l'avenir, a déclaré Margaret Yang, de CMC Markets à Singapour, en relevant que les chiffres de la production américaine contribuaient à l'optimisme.

La progression de la production américaine de pétrole de schiste a été un des facteurs de la baisse des cours, de même que le fait que les grands producteurs comme la Russie ou l'Arabie saoudite maintiennent de hauts niveaux de production.

Bloomberg rapporte de son côté que le vice-ministre irakien du Pétrole, Fayyad al-Nima, a affirmé que les producteurs membres ou non de l'Opep se réuniraient à nouveau en mai pour tenter de trouver un accord sur le gel de la production, ce qu'ils ne sont pas parvenus à faire à Doha.

Les cours de l'or noir ont dégringolé par rapport à leur niveau de juin 2014, quand le baril se négociait 100 dollars, en raison d'une production surabondante, que ne parviennent plus à absorber des économies en plein ralentissement.

(©AFP / 21 avril 2016 07h10)
News les plus lues