Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour (awp/afp) - Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, dans un volume d'échanges très faible, les prix étant plombés par des réticences vraisemblables du Nigeria à réduire sa production.

Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en octobre, cédait 2 dollars à 48,21 euros dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en novembre, cédait 13 cents à 54,14 dollars.

Les prix avaient terminé mardi en légère hausse après l'annonce d'un repli de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) en août au moment où l'impact des ouragans aux Etats-Unis s'atténue.

"Des choses intéressantes se sont passées dans la nuit sur les marchés pétroliers. L'Opep a amélioré sa prévision sur la croissance de la demande en 2017 et a estimé que l'accord sur la production aidait le marché à se rééquilibrer", a déclaré Greg McKenna, analyste chez Axitrader.

L'Opep et d'autres pays partenaires, dont la Russie, ont décidé fin 2016 de réduire leurs extractions pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril.

Alors que les marchés s'étaient inquiétés cet été de voir l'Opep dépasser ses objectifs de production, le cartel affirme dans son dernier rapport avoir atteint une production de 32,755 millions de barils par jour en août, soit un peu moins que les 32,834 millions de barils extraits en juillet.

"Mais pour contrebalancer cela, il y a l'information selon laquelle le Nigeria s'opposera à tout projet de réduire sa production", a déclaré M. McKenna.

Les investisseurs se préparent désormais à la publication mercredi du rapport hebdomadaire sur les niveaux de stocks de produits pétroliers au 8 septembre aux Etats-Unis publié par le Département américain de l'Energie (DoE).

mba-jac/spi

(AWP / 13.09.2017 07h05)
News les plus lues