Le pétrole poursuit sur sa lancée et ouvre en hausse à New York

New York (awp/afp) - Le prix du pétrole coté à New York poursuivait sa progression jeudi à l'ouverture et frôlait le seuil symbolique des 50 dollars, toujours porté par l'optimisme de grandes agences mondiales sur la demande d'or noir dans le monde.

Vers 13H10 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, référence américaine du brut, gagnait 62 cents à 49,92 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du brut montent depuis le début de la semaine, une envolée soutenue notamment par les rapports de l'Agence internationale de l'Energie (EIA) et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) diffusés respectivement mercredi et mardi.

"Ces grandes agences internationales ont relevé leur prévision sur la demande de brut dans le monde", a rappelé Robert Yawger de Mizuho USA.

L'AIE estime désormais que 97,7 millions de barils par jour seront consommés en moyenne en 2017, soit 100.000 barils de plus qu'à sa précédente estimation en août, tandis que l'Opep prévoit une demande aux alentours de 96,77 millions de barils par jour.

"Cet optimisme particulièrement marqué a permis de reléguer au second plan l'annonce d'une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière", a noté M. Yawger.

Cet élément, rapporté par le département américain de l'Energie mercredi, n'était pas pris en considération parce que dans le même temps les réserves d'essence ont fortement reculé, diminuant de 8,4 millions de barils, en raison de la suspension de l'activité de plusieurs raffineries de la côte texane suite au passage de l'ouragan Harvey.

"Alors que le Texas et la Floride ont été touchés par des tempêtes dévastatrices, les investisseurs s'attendent désormais à une forte hausse de la demande de ces Etats pour compenser cette baisse des réserves", a estimé Michael van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

Le rapport du DoE contenait pourtant aussi, selon M. Yawger, des éléments plaidant pour un repli des cours, comme la hausse importante de la production dans le pays.

"Les cours frappent à la porte des 50 dollars, on va sans doute rencontrer un peu de résistance", a-t-il estimé.

jum/lo/az

(AWP / 14.09.2017 15h25)
News les plus lues