Les Bourses européennes finissent dans le rouge après un rebond en séance

PARIS (awp/afp) - Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse dans le sillage du décrochage de jeudi, après avoir pourtant repris un peu de couleur en cours de séance.

Les principales places européennes avaient rebondi plus tôt dans la journée après une lourde chute jeudi, initialement portées par des investisseurs à la recherche de bonnes affaires.

Mais les principales places européennes ont, au final, clôturé en repli, toujours prudentes face aux tensions commerciales internationales, aux incertitudes sur les finances italiennes et au resserrement de la politique monétaire américaine.

"Un semblant de raison est de retour sur les marchés, mais nous sommes encore loin d'un rétablissement significatif", a commenté Stephen Innes, de la société Oanda.

A New York, l'indice Dow Jones, qui évoluait en nette hausse depuis l'ouverture de Wall Street, repassait dans le rouge à la mi-séance, à la suite de ses voisines européennes.

Vers 16h45 GMT, l'indice vedette de la Bourse de New York perdait 0,07%, à 25.034,37 points, tandis que le Nasdaq demeurait en territoire positif et prenait 0,78%, à 7.386,27 points, et l'indice S&P 500 avançait de 0,23%, à 2.734,75 points.

L'Eurostoxx 50 a terminé en baisse de 0,46%.

L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a perdu 0,20%, à 5.095,98 points, malgré une ouverture en nette hausse. La veille, il avait déjà fini en net repli de 1,92%.

Du côté des valeurs, les assurances ont été à la peine: Axa a lâché 0,66% à 22,47 euros et CNP Assurances a cédé 0,86% à 19,62 euros.

Les valeurs technologiques se sont, quant à elles, sensiblement reprises. Altran a gagné 2,97% à 7,27 euros, Atos 1,63% à 97,22 euros et Soitec 3,57% à 58,10 euros

A Francfort, le Dax a cédé 0,13%, à 11.523,81 points, après un rebond en cours de séance.

Côté valeurs en hausse, Wirecard a fini en tête d'indice (+5,33% à 168,05 euros) et BMW (+0,26% à 74,49 euros) a profité de la petite hausse de 1,3% de ses ventes mondiales de véhicules en septembre.

A la baisse, BASF a cédé 1,40% à 69,02 euros, pénalisé par une étude défavorable de Morgan Stanley.

A la Bourse londonienne, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 0,16% pour terminer à 6.995,91 points. Sur l'ensemble de la semaine, il est nettement descendu de 4,41%.

Le marché a enregistré des replis notables, notamment du côté des fabricants de tabac: Imperial Brands a lâché 6,03% à 2.516,50 pence et British American Tobacco 3,91% à 3.272 pence.

Un certain nombre des valeurs maltraitées cette semaine ont néanmoins rebondi: le groupe de BTP Barratt Developments a ainsi grimpé de 5,33% à 513,80 pence, le fonds Scottish Mortgage Investment Trust de 5,85% à 481 pence, le groupe de services aux entreprises DCC de 2,49% à 6.390 pence et le spécialiste du luxe Burberry de 1,21% à 1.761,50 pence.

A Milan, le FTSE Mib a perdu 0,52% à 19.256 points. Pirelli a réalisé la meilleure performance, gagnant 3,08% à 6,3 euros, suivi de Buzzi Unicem (+2,67% à 17,855 euros) et Banco BPM (+1,76% à 1,824 euros). Dans le bas du tableau, Telecom Italia a cédé 2,39% à 0,49 euro.

A la Bourse de Madrid, l'indice Ibex 35 a perdu 1,18% à 8.902,00 points.

L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a terminé dans le vert (+0,25% à 5.006,81 points).

A la hausse, Sonae a progressé de 5,31% à 0,87 euro tandis qu'à la baisse, Ramada Invest a perdu 2,06% à 9,50 euros.

A la Bourse suisse, l'indice SMI des valeurs vedettes s'est timidement redressé de à 0,25% à 8.660,38 points.

Deux groupes chimiques ont retenu l'attention des investisseurs: Lonza qui a terminé en haut du classement (+1,30% à 312,60 francs suisses) tandis que Sika a fini lanterne rouge (-1,02% à 126,40 francs suisses).

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en baisse de 0,31% à 516,29 points.

KPN a perdu 4,01% à 2,23 euros.

Galapagos a pris 1,92% à 85,88 euros.

Le Bel-20 à Bruxelles a terminé en hausse de 0,06% à 3.506,03 points, avec en plus forte hausse le groupe de biotechnologies arGEN-X (+5,70% à 63 euros) et en plus forte baisse Engie (-1,52% à 11,68 euros).

bur-mja/soe/ef/cj

(AWP / 12.10.2018 19h26)
News les plus lues