Les Bourses européennes en ordre dispersé

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé jeudi, dans des marchés plutôt indécis et attentistes à cause de la situation politique américaine.

"Nous avons attendu l'ouverture positive des indices américains pour revenir dans le vert, mais de façon modeste", a relevé auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

"Cela témoigne bien de l'indécision des intervenants", a-t-il analysé.

Les opérateurs de marché étaient circonspects alors que le Congrès des Etats-Unis a jusqu'à vendredi soir pour voter des crédits fédéraux, et éviter ainsi une fermeture des administrations.

Par ailleurs, ils attendaient des éclaircissements sur la réforme fiscale américaine, sur laquelle la Chambre des représentants et le Sénat étaient en cours de négociations.

L'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,23%.

A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,18% à 5.383,86 points, mené par Crédit Agricole (+1,88% à 14,13 euros), Société Générale (+1,26% à 42,95 euros) et BNP Paribas (+0,45% à 63,14 euros).

Safran a pris 0,81% à 89,52 euros après avoir déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers son projet d'offre publique d'achat de Zodiac Aerospace (+0,36% à 24,83 euros), à 25 euros par action.

Europcar a gagné 3,31% à 10,61 euros après le feu vert de la Commission européenne au rachat de la compagnie Goldcar.

Carrefour a perdu 2,91% à 17,68 euros après l'abaissement de la recommandation du courtier Bernstein et Airbus 0,95% à 88,02 euros malgré une commande d'au moins 50 Airbus A321 par le Qatar qui a également annoncé l'achat de 12 Rafale, commercialisés par Dassault Aviation (+1,72% à 1.345,40 euros).

A Londres, l'indice FT- SE 100 a cédé 0,37% à 7.320,75 points. Parmi les entreprises pénalisées par le niveau élevé de la livre sterling, British American Tobacco a perdu 1,38% à 4.958,50 pence et le groupe de défense BAE Systems 1,25% à 554,00 pence.

Rolls-Royce a gagné 0,36% à 843,50 pence après l'autorisation des autorités espagnoles à l'achat du fournisseur ITP 720 millions d'euros, annoncé en novembre 2016.

La banque Lloyds Banking Group (-0,46% à 64,51 pence) a annoncé la vente de son siège londonien, désormais loué à une société chinoise pour un montant non dévoilé. Le groupe de télévisions Sky (+0,91% à 997,00 pence), a bénéficié d'informations de presse sur un intérêt du géant américain Disney.

Dans l'industrie du jeu, GVC a bondi de 5,01% à 954,50 pence et Ladbrokes Coral de 29,03% à 175,10 pence, le premier envisageant d'acheter le second, pour un maximum de 3,9 milliards de livres.

A Francfort, l'indice DAX a pris 0,36% à 13.045,15 points, mené par un bond de 3,06% à 28,59 euros du groupe de médias ProSiebenSat.1, mais le MDax des valeurs moyennes a perdu 0,93% à 26.132,91 points.

Siemens a pris 0,66% à 114,05 euros alors que son concurrent américain General Electric vient de l'imiter, par un vaste plan social dans sa division électrique. En Allemagne, 1.600 emplois seront touchés, soit 16% des effectifs de General Electric dans le pays.

BMW a glissé de 0,25% à 84,85 euros. Le parquet de Munich a lancé des investigations sur de possibles irrégularités concernant son système de filtration des émissions polluantes de véhicules diesel, selon l'agence allemande DPA.

BASF a cédé 0,87% à 93,07 euros, pénalisé par un abaissement de la recommandation d'UBS d'"acheter" à "neutre".

Sur le MDax, Steinhoff, maison-mère de la chaîne d'ameublement Conforama, a encore chuté de 46,15%, à 60 centimes d'euros, après la démission mercredi de son PDG à la suite "d'irrégularités comptables".

A Amsterdam, l'indice AEX a fini en hausse de 0,32% à 544,51 points. Les banques ABN Amro et ING ont pris 2,11% à 25,17 euros et 1,86% à 15,31 euros. L'opérateur de télécommunications KPN a perdu 1,45% à 3 euros et le fournisseur de services maritimes Boskalis 1,28% à 31,30 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 0,38%, l'indice Bel-20 des valeurs vedettes terminant à 3.994,73 points. Quatorze valeurs se sont hissées dans le vert, le groupe bancaire KBC enregistrant la plus forte hausse: +2,34% à 70,03 euros.

Le groupe postal belge bpost a perdu 3,30%, à 25,22 euros, plus mauvaise performance de la journée.

L'indice SMI de la bourse suisse a perdu 0,42% à 9.270,57 points. Le laboratoire pharmaceutique Roche a terminé tout en bas du tableau, avec un plongeon de 1,98% (242,30 CHF), son concurrent Novartis perdant 0,55% (82,05 CHF). Le géant alimentaire Nestlé a perdu 0,35% à 85,50 CHF, mais les valeurs bancaires se sont bien comportées: UBS a gagné 0,59% (16,99 CHF), Crédit suisse 0,24% (16,73 CHF) et la banque privée Julius Baer 0,79% à 57,10 CHF.

A Madrid, l'indice IBEX a gagné 0,77%, à 10.262,6 points, tirée vers le haut par le secteur bancaire.

Après un recul des banques mercredi, la géante Banco Santander a fini en hausse de 0,55% à 5,53 euros. BBVA a pris 1,26% à 7,17 euros, CaixaBank 2% à 3,93 euros, Bankia 2,38% à 4,04 euros.

Le cours du fabricant d'éoliennes Siemens Gamesa s'est envolé de 6,78% à 10,89 euros.

Le géant du textile Inditex, première capitalisation de l'indice boursier espagnol, restait dans le vert, prenant 1,19% à 30,97 euros.

Parmi les rares valeurs dans le rouge, le cours du gestionnaire d'aéroports Aena reculait de 0,41% à 169,30 euros, celui du groupe Amadeus, spécialisé dans les systèmes de réservations de voyages, reculait de 0,56% à 60,73 euros.

A Milan, l'indice MIB a gagné 0,68% à 22.460 points. Meilleure performance, BPER Banca (+3,24% à 4,646 euros), suivie de Banco BPM (+2,74% à 2,772 euros) et de Moncler (+2,49% à 24,24 euros). Yoox-Net-A-Porter Group a subi la plus forte baisse: -1,49% à 29,15 euros, suivi de Buzzi Unicem (-1,16% à 22,09 euros) et de CNH Industrial (-0,99% à 10,98 euros).

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a pris 0,20%, à 5.391,67 points. Parmi les nombreuses valeurs en hausse, Jeronimo Martens a progressé de 1,19% à 16,57 euros, EDP Energias de 1,07% à 2,94 euros et la banque BCP de 0,38% à 0,26 euro.

bur-nth/ eb

(AWP / 07.12.2017 18h48)
News les plus lues