Les Bourses européennes finissent en hausse

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont clôturé jeudi globalement en hausse, choisissant de faire abstraction de l'élection présidentielle française à trois jours du premier tour, privilégiant plutôt les résultats d'entreprise.

"C'est une séance porteuse", a commenté auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque, "la microéconomie reprenant ses droits sur la politique".

"Les résultats d'entreprises aujourd'hui ont pris le dessus et ont permis au marché de repartir de l'avant, après quelques séances plus compliquées en début de semaine", a -t-il souligné.

L'Eurostoxx 50 a progressé de 0,56%.

La Bourse de Paris s'est enhardie (+1,48%).

L'indice CAC 40 a pris 74,18 points à 5.077,91 points dans un volume d'échanges soutenu de 4,71 milliards d'euros. La veille, il avait fini en petite hausse de 0,27%.

Sur le front des valeurs, BioMérieux a bondi (+7,86% à 172,25 euros) grâce à la croissance de ses ventes de tests de diagnostic in vitro, laquelle s'est maintenue à un rythme élevé au premier trimestre.

Le secteur bancaire a fini en grande forme à l'image de BNP Paribas en tête du CAC 40 (+3,96% à 60,65 euros), Société Générale (+2,80% à 45,50 euros), Crédit Agricole (+2,42% à 12,29 euros) et Natixis (+2,96% à 5,70 euros).

La Bourse de Francfort a terminé en légère hausse.

L'indice Dax des valeurs vedettes a terminé sur un gain de 0,09% à 12.027,32 points et le MDax des valeurs moyennes a progressé de 0,18% à 24.036,26 points.

Du côté des valeurs, le fabricant de voitures premium BMW a grappillé 0,12% à 84,08 euros.

L'équipementier automobile Continental a quant à lui progressé de 0,38% à 200,05 euros.

Siemens a terminé la course en tête du Dax avec un gain de 1,20% à 126,0 euros, suivi de près par Infineon (+1,17% à 18,52 euros).

Beiersdorf s'est adjugé 0,33% à 90,77 euros.

Deutsche Börse a reculé de 0,05% à 85,61 euros.

En queue d'indice, le conglomérat industriel Thyssenkrupp a abandonné 1,72% à 21,47 euros.

Son concurrent sur le MDax, l'aciériste Salzgitter, a lui perdu 0,87%, à 30,31 euros.

Toujours sur le MDax, la banque de financement d'immobilier professionnel Aareal Bank a progressé de 2,09% à 35,19 euros.

La Bourse de Londres a terminé quasi stable (+0,06%).

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a grappillé 4,18 points pour terminer à 7.118,54 points.

Parmi les groupes britanniques très présents à l'étranger, le spécialiste du luxe Burberry, qui avait chuté de presque 8% mercredi, a repris 1,66% jeudi à 1.592 pence. Le producteur de tabac British American Tobacco a gagné 0,64% à 5.218 pence et le groupe de services éducatifs Pearson 1,46% à 627,50 pence.

Les valeurs minières ont aussi repris quelques couleurs. Rio Tinto s'est élevé de 1,24% à 3.068 pence, Glencore de 1,40% à 300,45 pence et Anglo American de 1,02% à 1.136,50 pence.

Les compagnies pétrolières ont perdu du terrain: Royal Dutch Shell (action "B") a perdu 0,60% à 2.054,50 pence et BP 0,26% à 446,65 pence.

La Bourse de Milan a terminé en petite hausse, l'indice FTSE Mib gagnant 0,13% à 19.849 points.

Le site Yoox Net-A-Porter a réalisé la meilleure performance, prenant 5,88% à 23,77 euros. Suivaient le cimentier Buzzi Unicem (+3,37% à 22,7 euros) et la banque Ubi Banca (+3,08% à 3,548 euros).

La société d'autoroutes Atlantia été en revanche la lanterne rouge du FTSE Mib, chutant de 2,67% à 22,6 euros.

Séance en berne également pour Saipem (-2,22% à 0,3926 euro) ou Tenaris (-1,78% à 14,94 euros).

La Bourse de Madrid était stable, l'indice Ibex-35 clôturant en hausse de 0,02% à 10.372,5 points.

La plupart des banques étaient en hausse: BBVA a pris 1,18% à 7,02 euros et CaixaBank 0,65% à 3,85 euros.

Seule Banco Popular était en légère baisse: -0,15% à 68 centimes.

Le secteur énergétique était en revanche dans le rouge: Iberdrola a concédé 1,67% à 6,46 euros et Endesa 1,10% à 21,66 euros.

Le géant du textile Inditex (Zara), première capitalisation boursière d'Espagne, a quant à lui perdu 0,55% à 34,22 euros.

La Bourse de Lisbonne a clôturé en baisse de 0,55% à 4906,62 points, pénalisée par l'effondrement de la holding du secteur des télécommunications Pharol qui a dégringolé de 8,85% à 31 centimes d'euro.

Le secteur énergétique a également sanctionné la place portugaise, le groupe électricien EDP reculant de 1,23% à 3,05 euros et le groupe pétrolier et gazier Galp Energia cédant 0,63% à 14,28 euros.

A l'inverse, le groupe de BTP Mota-Engil a signé la performance du jour en progressant de 0,81% à 2,24 euros.

La Bourse de Bruxelles est restée stable (+0,0%), l'indice Bel-20 des principales valeurs s'établissant à 3.770,28 points.

Parmi les onze valeurs dans le vert, l'assureur Ageas enregistre la meilleure performance: +1,45% à 36,36 euros.

Le géant de la bière AB InBev perd 1,55%, à 101,30 euros, pire performance de la journée.

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,09% à 511,72 points.

A la hausse, le sidérurgiste Arcelor Mittal a pris 1,96% à 7,07 euros et le groupe néerlandais de travail temporaire Randstad a gagné 1,31% à 55,10.

A la baisse, le groupe d'édition professionnelle Wolters Kluwer a perdu 0,86% à 39,05.

La Bourse suisse a terminé en hausse.

L'indice SMI a clôturé la séance à 8557,87 points, en hausse de 0,30%.

L'action de Nestlé a gagné +0,53% à 75,30 CHF.

Celle du groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB a faitun un bond de +2,02% (22,73 CHF).

La première place du palmarès revient au géant franco-suisse des matériaux de construction LafargeHolcim qui s'adjuge une progression de +2,28% à 58,35 CHF.

Côté pharmaceutiques, Novartis poursuit sa hausse avec +0,21% (73,25 CHF) . Son concurrent Roche recule lui de -0,59% (253,00 CHF).

Aux bancaires, Credit Suisse progresse de +0,97% à 14,51%, UBS de +0,52% (15,50 CHF), tandis que la banque de gestion privée Julius Baer bondit de +1,92% à 49,43 CHF.

bur-az/jpr

(AWP / 20.04.2017 18h25)
News les plus lues