Les Bourses européennes finissent en majorité dans le vert

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont clôturé en majorité dans le vert mercredi, marquant cependant une pause après un début de semaine dynamique.

"Le dynamisme du début de semaine lié au reflux des tensions entourant la Corée du Nord et l'ouragan Irma, qui n'a pas été aussi destructeur que les prévisions, s'essouffle" et est affaibli par des prises de profits, a noté David Madden, un analyste de CMC.

Les indicateurs publiés au cours de la séance, à savoir une progression de la production industrielle dans la zone euro en juillet ou la remontée des prix à la production en août aux Etats-Unis, n'ont pas eu d'impact sur les marchés.

L'Eurostoxx 50 a gagné 0,30%.

A Paris, l'indice CAC-40 a gagné 0,16%, soit 8,58 points, à 5.217,59 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,5 milliards d'euros.

Vivendi a fini en tête avec une hausse de 2,78% à 21,24 euros.

Sanofi a reculé de 0,41% à 81,70 euros alors que le groupe a annoncé l'arrivée d'un nouveau président France.

Maurel et Prom a gagné 0,56% à 3,62 euros.

Vallourec a progressé de 2,27% à 4,68 euros.

Sequana a bondi de 4,46% à 1,17 euro.

Groupe Crit a perdu 6,05% à 82,30 euros.

ADP a fini en repli de 0,45% à 142,50 euros, malgré une hausse de 3,8% du trafic en août.

Naturex a gagné 0,35% à 85 euros.

A Londres, l'indice FTSE-100 a terminé en baisse de 0,28%, soit 20,99 points, à 7.379,70 points, dans un marché prudent à la veille de la réunion de la Banque d'Angleterre (BoE).

Le marché a été tiré vers le bas par le net recul du secteur minier, plombé par l'accès de faiblesse des cours du cuivre depuis plusieurs jours. Anglo American a perdu 3,19% à 1.349,00 pence, Antofagasta 3,87% à 969,00 pence, BHP Billiton 2,05% à 1.408,50 pence et Rio Tinto 1,79% à 3.624,50 pence.

Le chercheur de diamants Petra Diamonds a une nouvelle fois trébuché (-3,00% à 82,55 pence). Le géant de la distribution Tesco a également souffert (-1,84% à 181,65 pence).

Les compagnies pétrolières ont été recherchées, profitant d'une hausse des cours du brut, soutenus par un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) optimiste sur la demande en 2017. BP a gagné 0,77% à 452,35 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 0,64% à 2.192,00 pence.

La compagnie aérienne à bas coût EasyJet a engrangé 0,67% à 1.202,00 pence.

A Francfort, l'indice Dax a gagné 0,23%, à 12.553,57 points, tandis que le MDax a cédé 0,26%, à 25.243,51 points.

Le secteur automobile a fini dans le vert: Volkswagen a gagné 0,74% à 136,60 euros, BMW 0,56% à 84,07 euros et Daimler 0,63% à 65,67 euros.

Merck KGaA a fini en tête des valeurs vedettes, progressant de 1,97% à 97,99 euros.

Le conglomérat industriel Siemens (+1,17% à 116,90 euros) a également été recherché.

Lufthansa a cédé 1,18% à 22,71 euros, alors que l'incertitude demeure sur ses chances d'obtenir les activités les plus rentables d'Air Berlin (+9,12% à 36 centimes d'euros hors indice), en partie clouée au sol depuis mardi par la vague d'arrêts maladie de ses pilotes.

Bayer a pris 0,22% à 111,55 euros.

A Madrid, l'Ibex-35 a progressé de 0,34% à 10.371,0 points portée par les banques.

CaixaBank a gagné 1,45% à 4,34 euros, Bankinter 1,62% à 7,95 euros et Santander 0,39% à 5,59 euros.

Le spécialiste des réservations de voyages Amadeus a avancé de 1,67% à 54,19 euros et le constructeur ACS de 1,01% à 32,10 euros.

Les compagnies d'énergie ont reculé: Gas Natural a perdu 0,62% à 19,99 euros, Endesa 1,12% à 20,49 euros et Iberdrola 0,23% à 6,87 euros.

L'indice FTSE Mib de Milan a terminé à l'équilibre parfait, à 22.233 points.

Unipol a réalisé la meilleure performance, gagnant 2,38% à 3,878 euros. Suivaient Yoox-Net-A-Porter (+2,21% à 30,59 euros), Banco Bpm (+1,68% à 3,274 euros) et Tenaris (+1,62% à 11,89 euros).

En revanche, Mediaset a dévissé de 4,98% à 2,94 euros. Mauvaise séance également pour Luxottica (-2,24% à 48,5 euros), Terna (-1,36% à 4,932 euros) et Italgas (-0,97% à 4,702 euros).

La Bourse suisse a fini en hausse minime de 0,21 point, le SMI clôturant à 9.053,83 points, après une ouverture en léger recul.

La séance a été marquée par la publication des chiffres sur 5 mois de Richemont à l'occasion de son assemblée générale annuelle.

Le groupe de luxe a reculé de 1,18% à 87,85 CHF, et Swatch, son concurrent, de 3,93% à 374,40 CHF.

Roche a progressé de 0,25% à 242,90 CHF et Novartis de 0,24% à 82,65 CHF.

UBS, dont la filiale française doit répondre prochainement de harcèlement en justice, a progressé de 0,19% à 16,10 CHF. Credit Suisse suivait la même tendance avec une hausse de 0,95% à 14,92 CHF.

Amsterdam a clôturé en hausse de 0,40%, l'indice AEX finissant à 528,69 points.

A la hausse, le géant néerlando-belge de la distribution Ahold Delhaize a pris 1,70% à 15,22 euros et le groupe de biotechnologies Galapagos 1,63% à 85,38 euros.

A la baisse, le leader européen de l'immobilier commercial Unibail-Rodamco a chuté de 0,85% à 210,80 euros et le groupe de médias et télécoms Altice de 0,40% à 18,67 euros.

Bruxelles a fini en baisse de 0,15%, l'indice Bel-20 finissant à 3.989,13 points.

Huit valeurs ont terminé dans le vert, le groupe de biotechnologies Galapagos enregistrant la meilleure performance: + 1,63%, à 85,38 euros.

La plus forte baisse a été celle du sidérurgiste Aperam, qui a perdu 2,15% à 45,43 euros.

A Lisbonne, le PSI-20 a gagné 1,21% à 5.168,88 points, encouragé par le titre de la banque BCP qui a bondi de 5,89% à 0,21 euro.

Parmi les poids lourds de la place portugaise, le groupe diversifié Sonae a progressé de 1,91% à 0,96 euro, l'électricien EDP a gagné 1,46% à 3,34 euros et le distributeur Jeronimo Martins a reculé de 1,29% à 16,42 euros.

bur-cj/eb

(AWP / 13.09.2017 18h52)
News les plus lues