Les Bourses européennes globalement dans le vert

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé globalement en petite hausse jeudi, restant prudentes face aux mauvais indicateurs chinois, un euro fort et dans l'attente des élections législatives allemandes.

Les Bourses de Francfort, de Madrid et de Londres ont reculé mais cette dernière a essuyé la plus forte baisse, de 1,14%, pénalisée par le secteur minier et la hausse de la livre après un discours plus ferme que prévu de la Banque d'Angleterre (BoE).

En Chine, le ralentissement marqué et inattendu de la production industrielle, des ventes de détail et de l'investissement ont révélé de nouveaux signes d'essoufflement économique en août.

En outre, les places européennes sont "freinées par deux facteurs", relève Milan Cutkovic, stratégiste chez AxiTrader.

L'euro fort reste un handicap à l'export tout en pesant sur l'inflation et les investisseurs internationaux "restent sur la réserve" avant les législatives allemandes du 24 septembre, selon M. Cutkovic.

L'Eurostoxx 50 a grignoté 0,09%.

A Paris, l'indice CAC-40 a grignoté 0,15%, soit 7,61 points à 5.225,20 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros.

ArcelorMittal (-1,27% à 22,63 euros) a été affecté par l'essoufflement de l'économie chinoise.

Les valeurs pétrolières ont évolué à rebours grâce à des prix du pétrole bien orientés: TechnipFMC a avancé de 3,26% à 22,64 euros et Total de 0,49% à 44,96 euros.

Hermès s'est replié de 2,16% à 423,15 euros, malgré un bon résultat semestriel et une marge opérationnelle "au plus haut niveau historique".

Soitec (+10,33% à 50,31 euros) a été porté par l'annonce du lancement d'une première ligne de production de plaques de silicium sur isolant dans son usine de Singapour.

Korian a perdu 3,49% à 28,74 euros, en dépit d'un résultat net semestriel en hausse.

A Londres, l'indice FTSE-100 a fini en nette baisse (-1,14%), soit 84,31 points, à 7.295,39 points.

British American Robacco a lâché 2,50% à 4.692,50 pence, son homologue Imperial Brands 1,73% à 3.260,50 pence, le spécialiste des boissons alcoolisés Diageo 2,19% à 2.504,50 pence ou encore le groupe de produits de grande consommation Reckitt Benckiser 1,27% à 6.937,00 pence.

La perspective d'une possible hausse de taux de la BoE a bénéficié au secteur bancaire, qu'il s'agisse de Lloyds Banking Group (+2,19% à 66,40 pence) ou RBS (+1,48% à 253,30 pence).

Le secteur minier a souffert de la baisse des prix des métaux: Anglo American a perdu 2,41% à 1.316,50 pence, Antofagasta 1,65% à 953,00 pence, BHP Billiton 3,34% à 1.361,50 pence et Rio Tinto 3,43% à 3.500,00 pence.

La chaîne de supermarchés Morrisons a chuté (-5,14% à 232,40 pence), malgré des résultats semestriels satisfaisants.

En revanche, l'enseigne d'habillement Next s'est envolée (+13,06% à 4.994,00 pence), profitant d'une révision à la hausse de ses objectifs pour 2017.

La Bourse de Francfort a lâché 0,10%, avec le Dax à 12.540,45 points, ralentie par quelques prises de bénéfices. Le MDax a pris 0,16%, à 25.283,03 points.

Deutsche Boerse était bonne dernière (-1,73% à 92,62 euros) après avoir annoncé être prête à payer à la justice allemande 10,5 millions d'euros d'amende pour mettre fin aux poursuites pour délit d'initié contre son patron, Carsten Kengeter.

Volkswagen, à l'origine du Dieselgate, a cédé 0,11% à 136,45 euros.

Continental a pris la tête du tableau (+2,10% à 204,20 euros), suivi de BMW (+0,36% à 84,36 euros).

Daimler (+0,24% à 65,83 euros) a bénéficié de l'annonce du lancement aux Etats-Unis de son premier camion léger.

Munich Re a opéré une remontée (+0,09% à 176,10 euros), après avoir commencé la séance en forte baisse, pénalisé par l'avertissement sur résultats en raison des tempêtes Irma et Harvey.

A Madrid, l'Ibex-35 a cédé 0,10%, à 10.361,1 points.

Le secteur énergétique a subi de fortes baisses: Acciona (-2,33% à 70,40 euros), Gas Natural (-3,15% à 19,36 euros), Endesa (-2,29% à 20,02 euros), Iberdrola (-1,75% à 6,75 euros).

Les hausses se répartissent dans des secteurs variés: bancaire (Santander +1,14% à 5,66 euros), pétrolier (Repsol +1,07% à 15,17 euros), textile (Inditex (Zara) +0,53% à 32,35 euros) et infrastructures (Ferrovial +1,37% à 19,27 euros).

L'indice FTSE Mib de Milan a gagné 0,22%, à 22.281 points.

Tenaris a réalisé la meilleure performance (+2,44% à 12,18 euros), suivi de Fiat Chrysler Automobiles (+2,41% à 14,05 euros) et de STMicroelectronics (+2,10% à 16,08 euros).

Dans le bas du tableau, BPER Banca a perdu 2,04% à 4,708 euros, Unipolsai 1,88% à 1,926 euro et Snam 1,59% à 4,082 euros.

A la Bourse suisse, l'indice SMI a pris 0,19%, à 9.071,43 points.

L'assureur Swiss Life, contacté par le Départment américain de la Justice concernant ses activités avec des clients américains, a terminé en bas du tableau (-1,43% à 338,50 francs suisses).

Richemont a reculé de 1,25% à 86,75 francs suisses, et Swatch de 1,01% à 370,60 francs suisses.

Les deux grandes banques n'ont guère progressé: Credit Suisse a pris 0,40% à 14,98 francs suisses et UBS 0,12% à 16,12 francs suisses.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a grappillé 0,12% à 529,34 points.

A la hausse, le groupe de forage pétrolier et gazier SBM a pris 1,45% à 14,72 euros et le groupe de biotechnologies Galapagos 1,44% à 86,61 euros.

A la baisse, l'assureur Aegon a chuté de 2,46% à 4,84 euros et le sidérurgiste Arcelor Mittal a perdu 1,26% à 22,63 euros.

La Bourse de Bruxelles a clôturé quasi inchangée, l'indice Bel-20 grignotant 0,01%, à 3.989,41 points.

Dix valeurs ont fini dans le vert, la plus performante ayant été le holding belge Ackermans (+2,41%, à 146,80 euros).

Parmi les baisses, à noter celles d'Engie (-0,89% à 14,48 euros) et du sidérurgiste Aperam (-0,76% à 45,09 euros).

A la Bourse de Lisbonne, l'indice PSI 20 a progressé de 0,63%, à 5.201,51 points, tiré par Galp Energia (+2,02% à 14,38 euros).

Parmi les poids lourds, le groupe diversifié Sonae a gagné 1,67% à 0,97 euro, le distributeur Jeronimo Martins 1,04% à 16,59 euros et la banque BCP 0,89% à 0,21 euro.

A l'inverse, le producteur de liège Amorim a cédé 1,09% à 11,37 euros.

bur-tes/eb

(AWP / 14.09.2017 19h02)
News les plus lues