Les Emirats annoncent la mort de 22 de leurs soldats au Yémen

Abou Dhabi - Les Emirats arabes unis ont annoncé vendredi la mort de 22 de leurs soldats au Yémen, où ils font partie de la coalition arabe soutenant les forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les rebelles chiites Houthis.

Il s'agit du bilan le plus lourd annoncé par le commandement des forces armées émiraties qui ne précise cependant pas les circonstances exactes de la mort des soldats.

Mais selon des sources militaires yéménites, une explosion accidentelle a fait vendredi matin plusieurs victimes, dont des soldats de la coalition arabe, dans un entrepôt de munitions de la province de Marib, à l'est de la capitale Sanaa.

Une source militaire sur place, interrogée par l'AFP, a fait état aussi de plusieurs victimes parmi les Yéménites.

L'explosion est survenue sur une base militaire dans la région pétrolière de Safer, à quelque 250 km à l'est de Sanaa, selon les sources militaires.

Les Emirats sont l'un des piliers de la coalition mise en place en mars par l'Arabie saoudite qui a lancé notamment une campagne aérienne pour empêcher les rebelles chiites de prendre le contrôle de l'ensemble du Yémen voisin.

En août, ils ont révélé leur implication directe dans le théâtre des opérations au Yémen alors qu'ils étaient restés évasifs sur le déploiement de soldats au sol.

(©AFP / 04 septembre 2015 12h12)