Les Etats-Unis déploient leur meilleur armement en Asie

Séoul - Les Etats-Unis déploient leur armement le plus sophistiqué en Asie, y compris des bombardiers furtifs et des unités de cyberdéfense, a affirmé vendredi le ministre américain de la Défense Ashton Carter.

Nos équipements les plus modernes et les plus performants sont en cours de déploiement dans cette partie du monde, a déclaré M. Carter au cours d'une visite officielle à Séoul, seconde étape d'une mini-tournée asiatique chez les deux alliés régionaux de Washington, la Corée du Sud et le Japon.

Les ambitions stratégiques de la Chine ainsi que la menace du programme nucléaire nord-coréen étaient au centre de ses entretiens avec son homologue sud-coréen, Han Min-Koo.

Selon les autorités du Sud, la Corée du Nord a tiré deux missiles sol-air dans la mer Jaune mardi. Comme elle l'a démontré une fois de plus avec ces récents tirs de missiles, la Corée du Nord persiste dans la provocation, a déclaré Asthon Carter.

Les résolutions des Nations unies font explicitement interdiction à Pyongyang de procéder à des tests de missiles balistiques. Ce qui n'empêche pas la Corée du Nord d'y avoir régulièrement recours, généralement pour signifier son mécontentement.

Pyongyang a tiré récemment plusieurs missiles de courte portée dans la mer du Japon pour protester contre les exercices militaires annuels conjoints menés par les Etats-Unis et la Corée du Sud, et qu'elle perçoit comme la répétition générale d'une invasion de son territoire.

La Corée est l'endroit ou nous demandons à nos forces d'avoir le plus haut degré de réactivité face aux menaces, avait souligné jeudi M. Carter devant les militaires américains de la base aérienne d'Osan, à son arrivée dans la péninsule.

M. Carter avait souligné que les deux tirs de missiles nord-coréens mardi rappelaient combien la situation était dangereuse dans la péninsule coréenne, et rappelaient combien était nécessaire la présence d'une force américaine très entraînée en soutien des forces sud-coréennes.

Il y a environ 30.000 militaires américains stationnés dans le pays et les Etats-Unis investissent dans des capacités de pointe (...) adaptées à l'environnement sécuritaire dynamique sur la péninsule coréenne, selon lui.

Des bombardiers et des chasseurs furtifs pourraient être déployés par rotation en Asie, de même que des système de cyberdéfense, a-t-il détaillé.

M. Carter a en revanche indiqué qu'il n'avait pas évoqué avec son homologue le projet d'implantation du système de défense anti-missile THAAD dans la péninsule sud-coréenne.

Le projet est controversé en Corée du sud, notamment en raison de l'opposition de la Chine, qui le voit comme une menace pour ses propres systèmes de missile.

Nous n'en sommes pas encore au point de commencer à discuter de son déploiement avec quiconque, a assuré Ashton Carter.

Le chef du Pentagone achèvera sa mini-tournée en Asie ce week-end à Hawaï, où se trouve le siège du commandement militaire américain pour la zone Pacifique.

(©AFP / 10 avril 2015 10h39)