Les actionnaires chinois de SHL s'opposent à la suspension de leurs droits

Zurich (awp) - La lutte de pouvoir à la tête de SHL connait un nouveau rebondissement. Les actionnaires chinois ont formé un recours contre la décision de la Commission des OPA (COPA) de suspendre tous leurs droits de vote et les droits relatifs, indique vendredi l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma), qui va examiner cette requête.

Les recourants sont des sociétés ou des investisseurs chinois. Il s'agit de Himalaya (Cayman Islands) TMT Fund, Himalaya Asset Management, Xiang Xu, Kun Shen et Mengke Cai.

Début septembre, la Copa avait rendu une décision défavorable à leur égard. La commission n'a pas prolongé le délai fixé au 31 août 2018 à la soumission d'une offre publique obligatoire pour l'entier du capital-actions de SHL, privant ainsi ces actionnaires de leurs droits.

Le bras de fer entre les fondateurs israéliens et les actionnaires chinois pour le contrôle du fournisseur de solutions de suivi médical à distance prend des allures de feuilleton.

La Copa avait en reçu en août 2017 une plainte déposée par les actionnaires Nehama et Yoram Alroy Investment ainsi qu'Elon Shalev. Les plaignants exigeaient la soumission d'une offre publique d'achat obligatoire sur la société, considérant que les actionnaires chinois agissaient de concert.

Le 29 juillet dernier, les deux principaux actionnaires de SHL, la Chinoise Cai Mengke (29,85% des droits de vote) et la Hongkongaise Kun Shen (25,02%), avaient conclu un accord visant à constituer un groupe disposant d'une majorité absolue.

Au début du mois de septembre, SHL informait que la société Nehama and Yoram Alroy Investment allaient demander un remaniement en profondeur du conseil d'administration lors de l'assemblée extraordinaire du 18 octobre.

L'objectif consiste à révoquer les administrateurs Cailong Su, He Yi, Yirong Qian, Yuan-Hsun Lo et Hava Shechter, soit six membres sur huit du conseil d'administration.

Les actionnaires chinois ne seront pas en mesure de s'opposer à cela sans leurs droits de vote.

Société basée à Tel Aviv, SHL est cotée à la Bourse suisse.

fr/buc

(AWP / 14.09.2018 18h45)
News les plus lues