Les caisses de pension ont perdu 30 mrd CHF après la BNS, pertes compensées

Zurich (awp) - Les caisses de pension suisses auraient perdu 30 mrd CHF après les récentes décisions de la Banque nationale suisse (BNS), avant de compenser leurs pertes. Il leur resterait aujourd'hui 2 à 3% de fortune à récupérer, selon des estimations publiées vendredi par le cabinet Towers Watson.

Les difficultés persistent toutefois pour les institutions helvétiques, qui doivent trouver des placements plus rentables en raison de l'environnement de taux négatifs.

La fortune totale des caisses de pension suisses représentait 823 mrd CHF à fin 2014. Le marché helvétique figure au 7e rang mondial, selon l'étude réalisée par Towers Watson. Le marché suisse a enregistré en 2014 un recul de moins de 3%, en raison de la composition du portefeuille des institutions.

Une caisse suisse détient en moyenne 30% d'actions dans son portefeuille, contre 50% pour le marché global, lit-on dans un communiqué publié vendredi. Cette statistique démontre que les actions sont restées "l'élément moteur" de la croissance sur les dix dernières années, affirme Towers Watson.

La fortune globale des institutions helvétiques équivaut à 121% du Produit intérieur brut (PIB). La Suisse se place ainsi au troisième rang mondial, derrière les Pays-Bas (166%) et les Etats-Unis (127%).

Une tendance globale se dessine pour les caisses de pension, qui investissent de moins en moins dans les actions et obligations domestiques. Une inclination encore plus forte en Suisse qu'ailleurs où les obligations suisses sont passées en moyenne à 63% de 80% du portefeuille depuis 1998. La part d'actions indigènes s'est réduite à 34% de 56%. Les caisses suisses se diversifient à l'étranger davantage que les autres marchés.

Les actifs des régimes de retraite des 16 principaux marchés se sont élevés en 2014 à 36'000 mrd USD, une fortune en progression de 6%.

fr/jh

(AWP / 13.02.2015 12h11)