Les maires Front National remettent le porc au menu à l'école

Les maires Front national (FN) vont rétablir les menus comportant du porc dans les cantines scolaires des municipalités qu'ils ont conquises. C'est ce qu'a annoncé vendredi la présidente du parti d'extrême droite Marine Le Pen.

"Nous n'accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles", a déclaré Marine Le Pen à la radio RTL, présentant cette décision comme une mesure destinée à "sauver la laïcité qui est en très grave difficulté" en France.

Il n'existe en France aucune obligation pour les communes en charge des cantines scolaires de servir des repas adaptés aux convictions religieuses des élèves. Cependant, pour tenir compte des demandes de parents musulmans, certaines municipalités proposent une alternative aux repas contenant du porc.

Onze mairies conquises

Les maires Front national élus aux municipales fin mars rétabliront les menus avec porc s'ils ont été supprimés, car "il n'y a absolument aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique, c'est la loi", selon Marine Le Pen.

Le nombre de musulmans en France est estimé à cinq millions de personnes. Tous ne revendiquent pas une pratique religieuse, mais les demandes de parents qui réclament pour leurs enfants des repas sans porc, voire halal, se sont faites plus pressantes ces dernières années.

Le Front National a conquis onze villes aux élections des 23 et 30 mars alors qu'il n'en gouvernait aucune.



(ats / 04.04.2014 21h21)