Les missiles russes en Crimée, une menace pour toute la mer Noire

Kiev - Le commandant en chef de l'Otan, le général américain Philip Breedlove, s'est dit mercredi très inquiet du déploiement de missiles russes en Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars par Moscou, qui représente une menace pour la totalité de la mer Noire.

Nous sommes très inquiets de la militarisation de la Crimée, a déclaré le général Breedlove au cours d'une conférence de presse à Kiev.

Les équipement qui sont en train d'être installés en Crimée (...), les missiles de croisière et les missiles anti-aériens sont capables d'avoir à leur portée la totalité de (la région) de la mer Noire, a-t-il poursuivi.

Il a dit par ailleurs craindre le déploiement dans la péninsule d'armes nucléaires et surveiller les développements à ce sujet.

Ces dernières semaines, la Russie a renforcé sa présence militaire en Crimée. Elle a notamment décidé d'y rouvrir une station d'alerte antimissile et de consacrer plus de 1,75 milliard d'euros d'ici 2020 au développement de sa flotte de la mer Noire.

L'aviation militaire russe a déployé quatorze avions de chasse en Crimée où elle dispose d'une base militaire aérienne rénovée, a rapporté mercredi l'agence de presse publique russe TASS. Dix avions de chasse Su-27 et quatre Su-30 M2 ont été détachés de la région de Krasnodar (sud) pour la Crimée, dans une escadrille qui en comptera au total trente, selon la même source.

La Russie a rattaché la Crimée en mars après trois semaines d'occupation de la péninsule par les forces russes et suite à un référendum jugé illégal par la communauté internationale.

(©AFP / 26 novembre 2014 14h31)
News les plus lues