Les porte-conteneurs géants de CMA-CGM avanceront au gaz naturel

Paris - L'armateur français CMA-CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, a choisi d'équiper ses neuf futurs porte-conteneurs géants d'une motorisation au gaz naturel liquéfié (GNL), a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

Ces bâtiments seront construits en Chine par les chantiers d'Etat de China State Shipbuilding Corporation, a précisé un porte-parole de la CMA-CGM à l'AFP, sans vouloir indiquer le montant de la commande.

En août, une source chinoise avait évoqué un montant total de 1,22 milliard d'euros pour la commande des neuf navires géants.

L'annonce traduit l'intérêt croissant que suscite le gaz naturel liquéfié pour les armateurs mondiaux, pour des raisons de prix et de réglementations environnementales de plus en plus contraignantes.

L'utilisation du GNL permet de réduire considérablement les émissions de CO2, de particules fines, de soufre et d'oxydes d'azote.

CMA-CGM est le premier armateur à sauter le pas du GNL pour les grands porte-conteneurs.

"En choisissant le GNL, le groupe CMA-CGM va au-delà des réglementations (environnementales) actuelles et à venir (...) et s'inscrit pleinement dans les suites de l'accord de Paris et des discussions actuellement en cours au niveau international", a indiqué l'armateur dans son communiqué.

Les neufs futurs navires géants auront une capacité de 22.000 conteneurs de 38 m3.

Pour l'instant, les bateaux fonctionnant au GNL sont encore peu nombreux sur les mers, et ils sont de plus petite taille.

En juin dernier, l'armateur italo-suisse MSC Croisières avait annoncé la commande de quatre paquebots au gaz naturel liquéfié au chantier naval STX France à Saint-Nazaire.

lby/tq/mml

STX OFFSHORE & SHIPBUILDING


(©AFP / 07 novembre 2017 11h58)
News les plus lues