Les taux devraient rester stables ces prochains mois (étude)

Zurich (awp) - Les taux d'intérêt devraient rester stables ces prochains mois, même si de brèves variations à la hausse ou la baisse sont attendues, a estimé mercredi le prestataire de services financiers Moneypark. En novembre, le coût du crédit a reculé en raison de l'affaiblissement conjoncturel.

Autant la Banque centrale européenne (BCE) que son homologue helvétique, la Banque nationale suisse (BNS), ne devraient pas modifier leur politique monétaire accommodante avant la fin de l'année. Les spécialistes de Moneypark s'attendent à ce que l'institut d'émission francfortois relève ses taux seulement au printemps 2020, suivi par la BNS, a indiqué le portail internet dans un communiqué.

Sur un horizon à 12 mois, Moneypark table sur un taux d'intérêt pour les hypothèques Libor de 1,03% à 1,20%, contre 0,99% en moyenne actuellement. Celui du deux ans devrait monter à 1,03%-1,17%, alors qu'il se situe à 1,03%.

Les taux hypothécaires à cinq ans devraient passer à 1,15%-1,31%, contre 1,13% actuellement, et le dix ans à 1,65%-1,87%, contre 1,61% fin novembre.

L'affaiblissement conjoncturel mondial constaté au troisième trimestre - également en Suisse où le produit intérieur brut a reculé de 0,2% sur un mois - a également été bénéfique pour les taux au mois de novembre. Toutes les durées ont baissé, hormis le taux indexé sur le Libor.

Ce repli ne devrait cependant être que de courte durée, le Secrétariat d'Etat à l'économie tablant sur un rebond conjoncturel pour la suite. Les taux devraient donc se stabiliser, selon Moneypark.

al/jh

(AWP / 05.12.2018 11h51)
News les plus lues